Demeure de l'Oracle

    Partagez
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Demeure de l'Oracle

    Message  Maïwen le Mar 6 Nov - 20:44



    Lorsqu'elles avaient quitté la moitié du groupe, les quatre femmes passèrent par une porte entre deux maisons. Elles avaient traversé l'arbre par l'interieur. Dans ce grand couloir, de nombreuses portes étaient alignées. Elles sortirent de l'obscurité par une de ces portes. Le reste du chemin se fit à l’extérieur, la nuit tombait rapidement. Des petites lumières bleues s'allumaient sur le passage de Kali et s'éteignaient derrière Maïwen et Sana-Kan. Enfin, une porte en bois, travaillée avec précision.

    Nous sommes arrivées.

    La pièce était méticuleusement rangée. Une seule fenêtre, ronde, était présente. On pouvait y voir tout un côté du plan d'eau, et des petites lucioles voletaient près de la vitre. Elle mit à chauffer de l'eau sur une sorte de petit fourneau. Elle mit quatre tasses sur la table entourée de deux sofas confortables.

    Asseyez vous mes demoiselles. Nous serons mieux ici à discuter. Vous vous en rendrez compte quand on rejoindra les autres dans la salle de banquet.

    Mia avait filé par une porte, dans la pièce d'à côté. Maïwen regardait par la fenêtre, les larmes aux yeux.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Maïwen le Mar 6 Nov - 21:00

    C'est étrange, ces lumières qui s'allument sur notre passage. C'est haut, je commence à fatiguer. Et j'ai un peu peur de ce que je vais passer. Je ne sais pas à qui j'ai à faire. Autant avec l'Oracle qu'avec Sana. Comment ai-je pu passer à côté tout ce temps? Je me sens si seule, et tellement vulnérable. Tout ce que je voulais, c'était offrir une nouvelle vie à mes camarades, pour oublier la mienne et je les ai mis en danger avec cette gamine.

    L'élégance de la maison de l'Oracle fit envoler ces pensées quelques secondes. Elle nous invite à nous asseoir.Je n'ose presque pas bouger de peur de faire bouger l'air ambiant. Je regarde alors dehors, les yeux mouillés, pensant à mon plus grand secret.

    Mais finalement, j'ai mal aux jambes et le sofa est si moelleux!

    Je profite alors que Sana est devant, que Mia est à côté et que l'Oracle est un peu plus loin devant une théière.

    C'est avec un regard sévère que je demande à Sana-Kan:


    Sana-Kan, qui es-tu? Tu... tu n'es pas vivante... tu n'as pas d'émotion, et tous les êtres vivants animaux et un tant soit peu humain en ont. Pas toi. Et je n'ai JAMAIS vu un humain sans émotions. Qui es-tu?


    _________________
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Sana-kan le Mer 7 Nov - 18:46

    Des galeries... voila ce que me rappelait cet arbre surement millénaire. Des galeries dont l'acier froid aurait été remplacé par du bois tendre.

    L’arrêt ce fit devant une porte finement sculptée.
    La xylographie devait être un savoir recherché dans cette ville.

    L'oracle ouvrit la porte de son "appartement" et accueilli le petit groupe que nous formions, Maïwen et moi.
    Mhm maniaque apparemment. Un petit TOC sans grande importance, sauf s'il est poussé à l’extrême mais c'est plutôt courant. En tout cas, bien pratique pour recevoir. L'habitation m’apparut fort confortable.

    Mais avant que je ne puisse m’installer, les hostilité débutèrent... mais pas de la bouche à laquelle je m'attendais.
    Et pour une rare fois, je n’eus pas à simuler ma surprise. Par une raison totalement inconnue, elle m'avait percé à jour. Elle qui il n'y a pas 10 secondes retenait des larmes pour une autre raison toute autant inconnue, me regardait maintenant sévèrement, en colère et réprobatrice.


    Mais? De quoi tu parle?

    Oh tu ne perds rien pour attendre mais avant tout, j'aimerais savoir qu'est ce que te fais croire ça?

    Tu me fais un peu peur... bien sur que si je suis vivante, je pourrais pas être la sinon.


    Je fis bien entendu mine de ne pas comprendre où elle voulait en venir, la faire passer pour démente? Ça pourrait être amusant mais hélas, j'ai fort à parier que l'oracle pense la même chose de moi ou du moins, ce demande ce que je suis.
    Maïwen, tu es à la fois si proche et si loin de la vérité. Même moi je ne suis pas sure de la connaitre... ni de le vouloir.

    Instinctivement, ma main joignit ma nuque et commença de petit mouvement apaisant. Elle n'était pas encore là, cette sensation, mais elle ne saurait tarder. Sans parler de l'effet "perdue" et tremblante que je donnais devant la propriétaire des lieux.


    Je suis vivante, je vis, je respire, je pense, et la... j'ai peur.

    Nulles émotions hein? Tu te trompe, c'est juste que tu ne la rec...

    ...Je vois, j'ai compris. Toi aussi tu en fais parti. C'est évident, c'est écrit dans tes yeux. La cause de ta soudaine intuition est claire. Il me manque le moyen utilisé...

    Malgré ma détresse évidente... et parfaitement simulée, je restais debout, droite et observait curieusement l'accusatrice. Je n'en était pas à la première accusation sous cette forme de divers fait et l'enfant que je jouais ce devait d’être à la fois forte et fragile. Fragile car perdue, forte car affrontant la réalité.


    Pourquoi tu dis ça? C'est méchant tu sais?
    Concluais-je en haussant légèrement le ton, comme blessée par ses paroles.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Maïwen le Mer 7 Nov - 19:00

    Son comportement est bien imité, seulement, je ne peux pas y croire. Des "émotions" faciales se dessinent, mais elles n'ont pas de flux associés... Je ne peux pas les ressentir.

    J'ai deux hypothèses:


    Soit, et je ne le souhaite pas pour toi, tu es un être maléfique, et démoniaque très réflechi qui attend son heure avant de laisser apparaître son vrai jour, ... soit tu es capable de rendre tes flux émotionnels invisibles. Le souci, c'est que je ne peux croire à tout ce que tu me racontes, puisque je suis incapable de trouver le flux de la sincérité. Ou du moins, l'absence d'inconfort.

    L'oracle suit notre discussion avec beaucoup d'intérêt, sans chercher à nous interrompre.

    Que dirais-tu d'un marché? Tu me révèles ta vraie nature, et ce sera un secret entre nous, ou je partage mes soupçons te concernant avec les autres, et je pense que tu vas finir par te sentir bien seule à être surveillée nuits et jours...

    J'étais sincèrement épouvantée par les mots avec lesquels j'inondais la .. chose devant moi. Je suis partagée entre l'envie d'en savoir plus, espérant de mon for intérieur que Sana soit une créature bienveillante, et de couper court à toute discussion avant de sauter de l'arbre. Nous sommes arrivés dans l'espoir d'aller mieux sur ce monde, et les ennuis débutent déjà...dans notre propre groupe.


    _________________
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Sana-kan le Mer 7 Nov - 22:37

    Mais c'est qu'elle insiste! Et pas dans le bon sens de surcroit!
    Une créature démoniaque. Ce qu'il ne faut pas entendre, le pire c'est que chez elle ça peut effectivement exister. Chez moi, des personnes déblatérant pareilles inepties sont rapidement maitrisés, faite quelque chose que diable!

    Et voila qu'elle me menace, je continuais sur un hoquet de stupeur, de plus en plus confuse, complétement dans le flou.


    Mais de quoi tu parle? C'est quoi cette histoire de... flux? Je comprend rien.

    Presque rien, tu es capable de lire les émotions des personnes simplement en y pensant? Quel dommage, à un détails prêt, tu aurais pu aussi lire les miennes mais je suis à l'image de l'humanité imparfaite. Ton "flux ne dépend que d'une chose et je ne le possède pas... honnêtement, tu ne pouvais pas voir ça comme une résistance innée non? Crois tu qu'une enfant puisse vraiment cacher ce genre de chose. Sans parler mon ignorance totale de la magie avant d’être transférée.
    Enfin, te raisonner ne servirait à rien et au contraire te prouverais bien des choses. Alors inutile de...


    ...Augmentation tension... Intervention?

    Pas maintenant... Mais qu'importe la douleur, prépare toi.

    ...Stimulation...

    La voila, la première décharge dans ma nuque. Maïwen, tu viens de marquer un point contre mon auto-contrôle, combien d'autres points pour comprendre ce que je suis et à quel point tu joue un jeu dangereux?

    Je n'avais pas envie de répondre. Pas tant qu'elle n'expliquera pas de quoi elle parle. Cependant, une petite remarque s'impose: et pour cela, mes yeux s’écarquillèrent quand mon petit corps simula une soudaine révélation.


    Tu es aussi une manipulatrice de pouvoir?! Tu...tu as essayé d'utiliser ta magie sur moi?!
    (HS je ne sais plus si je dois considérer que Sana le sait ou non, j'éditerais au besoin)

    Il y a de quoi être choqué non? Les larmes m'en montèrent.


    Mais pourquoi? Hoquetais-je. Pourquoi cette suspision qui l'a mener à tenter de me sonder? Mais aussi pourquoi ce que l'enfant traduit comme de la méchanceté gratuite voir même une agression? Utiliser un sortilège sur une gamine qui redoute beaucoup de chose et dont les pouvoirs surnaturels sont placé en haute positions sur le panthéon des craintes, forcément, ça ne plait pas.

    Je n'ai rien fait de mal, je veux juste plus être toute seule!

    Nul regard vers l'oracle, de toute façon, elle n'aurait vu qu'un visage trempé. Je voulais régler ça seule, sans laisser penser que j'appelais à l'aide. De plus, Mia n'est toujours pas revenu, elle doit attendre que la tempête passe.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Maïwen le Jeu 8 Nov - 11:48

    C'est quand même dommage de laisser monter le ton.. Je ne comprends pas pourquoi elle ne réponds pas simplement à mes questions. Si tu n'avais rien à cacher ma belle, tu ne te serais pas mise dans cette état.

    Ca sert à rien de pleurer. Moi, je ne te veux aucun mal.

    C'est ça que tu ne comprends pas, je veux juste savoir pourquoi je ne peux pas accéder à tes émotions.

    D'ailleurs, comme tu souhaites une explication, j'ai sondé tes émotions pour savoir si tu avais peur et comment elle évoluait à chaque intervention. Pavel, Terra...

    Et cela m'aurait permis d'intervenir moi aussi, afin de t'éviter une peur inutile.


    Je me radoucis. Même si je soupçonne la gamine en face de moi de ne pas en être réellement une, voir les larmes ne me laisse jamais insensible.

    Sana-kan, dis moi simplement qui tu es.

    Est-ce que tu peux concevoir comme c'est troublant d'être confrontée à quelqu'un qui n'est peut être pas réellement quelqu'un?

    La seule personne qui était à ma connaissance dans ton cas, c'était Reluctant Sentry...sauf que lui n'a pas un aspect humain. Ou alors, des morts-vivants dans mon monde d'origine.

    Est-ce que tu peux comprendre ma détresse?


    _________________
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Sana-kan le Jeu 8 Nov - 17:23

    Comprendre ta détresse? Il n'est nullement question de cela. C'est de l'inconnu que tu as peur. Ton pouvoir ne marche pas et cela t’inquiète. Voila ce qu'il en est. Mais de la à imaginer je ne sais quelle situation.

    Mais comment veux-tu que je le sache?! Ça n'existe pas les gens comme toi chez moi! M'exlamai-je, plus fort que ce que j'aurais voulu. Tant pis.

    Il y a encore quelques semaines, la magie n'était qu'un rêve pour moi! Comment je pourrais deviner ce qui fait que je suis immunisée à ton pouvoir?!

    Pouvoir fortement dérangeant d'ailleurs... pour rester poli.

    Si Maïwen ce calmait, ça n'était clairement pas l'intension de mes expressions faciales. Au contraire, c'est en colère contre son ignorance que la gamine lui répondit. Et cela même si ses soupçons étaient justifiés.

    Tu crois que ça n'a pas été troublant pour moi à mon arrivé? Tu te rend compte comme ce que tu dis est méchant? Tu... Tu me traite de monstre parce que je suis différente!


    Et les rôles aurait été inversé si tu avais rejoins mon monde. Pire, tu aurais été directement éliminée. Pas de questions, pas d'hésitations.

    Un petit silence suivi ma réplique. L'eau continuait de chauffer, l'oracle restait comme absente. Je me demande bien quelle question voulait-elle me poser? Surement un sujet similaire mais dans ce cas, si elle sait quelque chose par un autre moyen, il est étrange qu'elle n'ait pas appuyé les accusations de Maïwen.
    Y a t'il encore autre chose?

    La sensation dans ma nuque c'était stabilisée car le procureur c'était adoucis. Mais elle restait présente et je profitais du petit répits pour m'essuyer les yeux. Avant d'ajouter faiblement, les poings serré, les bras tendus le long de mes flancs.


    Je suis... normale... comme tout les gens de mon village.

    Tu n'as plus qu'a accuser mon village d’être constitué de démons maintenant.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Maïwen le Jeu 8 Nov - 17:42

    D'une voix douce, j'ajoutais avant de clore la conversation:

    Sana-Kan... Si tu n'avais rien à cacher, tu m'aurais simplement raconté ton histoire.

    J'aurais pu ainsi comprendre et tout irait bien. Sauf que maintenant, la confiance est rompue.


    C'est de ma faute ... J'aurai du attendre, et discuter de ça en privé... Et amener la chose différemment.
    J'espère seulement me tromper sur son compte.

    Je voulais quitter cet endroit, cette maison. Mais ne connaissant pas le chemin.. Et puis je n'y verrais sûrement rien.

    L'Oracle remplit nos tasses.


    Je pense que cette conversation est terminée. Je vais prendre l'air.

    Evidemment, c'est ce moment qu'attendit Mia pour sortir, habillée désormais en robe blanche simple. Elle avait enlevé son maquillage tribal et attaché ses longs cheveux, avec une multitude de fleurs blanches.

    Tu es très jolie Mia.

    Et comme prévu, je sorti. Sur le perron, je m'assis. Je pris la lampe dans mon sac et la pressa contre mon coeur. Regardant les étoiles, je pleurais sans bruit.


    _________________
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Kôtarô le Jeu 8 Nov - 19:28

    Alors que Maïwen serrait tendrement l'unique vestige d'un passé semblant bel et bien résolu, la lampe se mit à chauffer. Tout doucement et sans bruit. Le petit objet n'illuminait nul visage et sa teinte restait désespérément pâle, comme si rien se passait. La chaleur dégagée était douce et réconfortante, envahissant progressivement le corps de sa porteuse tels deux bras qui l’enlaçaient; diffusant avec parcimonie et justesse un zeste d'une présence fictive et bien connue. Allant jusqu'au plus profond de son être pour lui apporter un peu de baume au cœur. Un souffle de vent frais souffla une feuille qui vint essuyer une larme invisible sur la joue de Maïwen avant de repartir aux grès des éléments, rejoignant ses semblables et s'envolant au loin dans un ballet qui pourrait rappeler les gestes attentionnés d'un géant envers sa protégée...
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Sana-kan le Jeu 8 Nov - 20:37

    Si tu estime qu'elle est effectivement terminé, soit, mais j'ai l'impression que cette histoire va être remise sur le tas. Déjà dans quelques minutes avec l'oracle. Ensuite quand effectivement, je n'aurais pas d'autre choix que celui d'apparaitre sous ma vrai forme. Quand je ne serait plus coincée dans celle ci.

    Car oui, je ne peux redevenir "normale" par moi même. J'ai besoin d'un coup de pouce si je puis dire.

    La porte ce ferma sur la jeune femme dont je ne parvenais pas non plus à définir les sentiments. Ce qui nous fait un point commun.
    Je ne sais pas si elle part en colère, honteuse, déçue où que sais-je encore?
    Me voila donc à me parler à haute voix.


    Mais... je l'ai déjà raconté... mon histoire.

    Mon visage enfantin était débordant de confusion. Non je ne comprenais vraiment pas. Du moins, c'est ce que je laissais transparaitre.

    J'inspirais profondément, me retournant vers Mia et sa mère.


    Je... Désolé pour ça... Je n'aurais pas du parler si fort... Mais je... Enfin... Je comprend pas...

    Avant d'ajouter quoi que ce soit, j'allais m'installer dans le fauteuil désormais vide comme s'il m'était nécessaire de m’assoir pour me reprendre.
    Le visage aux creux de mes mains, je réfléchissais tout en essuyant les dernières traces d'eau. Deux bonnes minutes passèrent.

    Puis, je levais la tête vers les deux personnes qui m'observaient sans mots dire depuis que j'étais entré.


    Je ne me sens pas très bien mais... vous disiez vouloir me parler?
    Je vous écoute, qui a t'il?
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Maïwen le Jeu 8 Nov - 21:11


    Mia était gênée d'être arrivée comme ça, sans avoir cherché à savoir si elle pouvait rejoindre les autres femmes ou non. Elle rougit quand Maïwen lui fit son compliment, et ne comprenait pas pourquoi elle prenait congé.

    Maman?

    Oui Mia, je vais m'en occuper.

    Kali était assez embêtée. La question qu'elle voulait poser à Sana-Kan venait d'être énoncée et avait débouché sur quelque hystérie.

    Sana-Kan, ma question était la même que celle de ta camarade. Mais nous n'allons pas en discuter plus longtemps. Seulement, ce ne sont pas les flux de sentiments que je ressens, mais les nouvelles énergies humaines qui peuplent le monde.

    L'Oracle prit la tasse de Maïwen, et la sienne. Puis alla rejoindre cette dernière.

    C'est toujours délicat d'essayer de démasquer les gens. Mais, c'était également mon objectif en amenant Sana-Kan ici. Je n'ai pas ressenti son énergie vitale, alors que je captais sa présence...

    Maïwen ne répondit pas, et avait encore la lampe serrée contre elle, mais ses larmes avaient séché.

    Mais, si je n'ai pas capté sa présence à elle, j'en capte une autre, toute petite proche de la vôtre...
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Maïwen le Ven 9 Nov - 15:44

    C'était si difficile de protéger quelqu'un. Maintenant je comprends le fardeau que je représentait pour Kôtarô.

    Une fois assise contre le mur, je repliais mes jambes contre ma poitrine m'aidant de mes bras pour maintenir le tout.

    En regardant le ciel, au loin, c'est à dire un mince filet entre les plus basses feuilles de cet arbre géant et la cime des arbres les plus proches, là bas sur la rive, je sentis des larmes couler le long de mes joues. Encore.

    Si Kôtarô m'avait vu dans cet état, il serait venu me serrer contre sa large poitrine, il me dirait sûrement que l'on ne peut pas tout prévoir. Alors, je pris la lampe, dernier objet qu'il me reste de lui, et la serra fort contre mon coeur.

    Je suis restée comme ça quelques minutes. Je fermais les yeux, et j'imaginais. Je rêvais qu'il était là, m'entourant de ses bras. La chaleur de son corps réchauffant mon coeur meurtri. Puis, d'un doigt, il fit disparaître cette dernière larme qui serpentait ma joue. Cela me paru tellement vrai...

    Puis j'entendis la porte s'ouvrir et mon amour disparu dans la brise.

    L'Oracle me consola en avouant pourquoi nous étions ici. Mais maintenant qu'elle avait sa réponse, je pensais qu'elle allait me demander de rentrer, ou me dire que nous allions retrouver les autres, mais elle n'en fit rien.

    En revanche...


    Une présence proche de la mienne?

    Je ne voyais pas bien de quoi elle pouvait parler...à moins que...

    -Dites moi, vous ressentez comme moi des flux, ou énergie, d'humain c'est celà? Vivants?

    -C'est exact.

    Je souris en regardant la lampe. Ainsi, il n'avait pas péri...

    - Dans ce cas, pouvez-vous garder un secret?

    - Bien sûr.

    Et je partageais alors pour la première fois, mon plus lourd secret. Et cela me soulagea un peu.

    J'espère seulement qu'elle gardera mes confessions au fond de son âme...


    - Nous devrions rejoindre vos camarades au banquet.

    - Permettez moi seulement de me rafraîchir un peu avant de partir...

    Elle m'indiqua ce qui semblait être une salle d'eau. Je me rafraîchis le visage, passa ma robe d’apparat à laquelle j'avais rendu son allure d'origine, me recoiffa et retrouva le groupe qui m'attendait près de la porte.


    _________________
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Sana-kan le Dim 11 Nov - 20:19

    Toujours assise, j’accusais le coup, parlant seule devant Mia qui était restée avec moi. Bien que je doute qu'elle en ait véritablement envie.

    Pourquoi... Pourquoi cette même question?
    Une personne m'avais déjà soupçonné mais son comportement empêchait quiconque de le croire.

    Déjà avant...

    Coude sur les genoux, je fixaient obstinément mes mains, paumes ouvertes devant moi.


    Pourquoi toujours...

    Ma voie n'était qu'un souffle. Car si moi, petite fille aurait effectivement pu ce poser cette question; moi, Sauvegarde m'en posais une autre: devais-je continuer de jouer un rôle ou enfin prendre la place qui est la mienne?
    Question vide de sens vu que je suis dans l'incapacité de le faire sans aide extérieur.


    Serais-je vraiment ce qu'ils disent? Mais alors quoi? Comment savoir?

    Les jeux sont fais, rien ne va plus, il ne me reste qu'a espérer que la jeune Mia fasse le reste et que les deux autres n'en fasse pas trop de leur coté. Mais n'est plus de mon ressort.

    Pour l'heure, je paraissais complétement dans le brouillard et ne bougeais plus, attendant que l'on me dise de repartir pour rejoindre les autres.


    Contenu sponsorisé

    Re: Demeure de l'Oracle

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 13 Nov - 22:48