La bibliothèque

    Partagez
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    La bibliothèque

    Message  Maïwen le Jeu 22 Nov - 8:49

    Kali s'était approchée de moi à la fête. Elle s'étonna de ne me voir ni manger ni danser. Pourtant, j'aime bien danser. Mais le coeur n'y plus, je songe à lui constamment. Elle me dit qu'elle pouvait peut être faire quelque chose pour moi, mais, je n'ai pas compris ni en quoi, ni pourquoi elle veut m'aider.
    Mais bon, cette idée a l'air de la rendre folle de joie.


    Pfiou, elle marche plus vite que moi, et je commence à me faire distancer, si ça continue je vais me retrouver dans le noir!
    J’accélère, mais les couloirs sont étroits, comment font-ils pour se croiser?

    Après quelques minutes de course dans ce dédale de marches et de bois, Kali s'arrête, me regarde avec de magnifiques yeux bleus étincelants, et dit:


    Nous sommes ici à l'Observatoire. Nous sommes juste au dessus de ma Masi.

    J’acquiesce en signe de compréhension, mis ne dis mot. Derrière cette porte, se trouve en fait une bibliothèque, pas très grande finalement. Mais on ne peut deviner la couleur des murs tant ils sont recouverts d'ouvrages.


    L'Oracle se met à la chasse d'un livre, au fond à droite. En attendant, j'observe.

    Il y a une grande fenêtre donnant sur l’extérieur. En y regardant, je vois un hibou posé à quelques centimètres de moi. Seul le verre nous sépare. En s'envolant, il me sort à nouveau de mes songes.

    C'est à ce moment là que je me rend compte que je ne vis pas vraiment l'instant présent. Je suis trop souvent plongée dans mes souvenirs, dans le passé. Et pourtant ce passé est si récent!


    Kali revient vers moi et me tend un livre. Il se produisit quelque chose d'étonnant. La calligraphie qu'il m'était impossible de déchiffrer quelques secondes plus tôt, se torsionna, dansa sur le papier, et devint une écriture claire et lisible à mes yeux.

    Mia nous avait bel et bien inoculé un pouvoir de compréhension universelle, jusqu'à comprendre les écrits! Je vais pouvoir, s'il m'est permis, revenir ici et lire quelques uns de ces grimoires. Un sourire se dessine sur mon visage. Un sourire plein de sincérité. J'en avais oublié la sensation.


    Nous nous sommes installées à une table où deux chaises nous attendaient. Le grimoire s'appelait "REVENIR"


    Sortez la lampe!

    Ce que je fis.


    Kali lit à une vitesse ahurissante, je n'arrive pas à suivre, je la laisse donc lire. Elle m'expliquera bien de quoi il s'agit.


    Ah, j'y suis!

    Elle se mit à disposer des plantes séchées au sol, puis à rependre une poudre inodore mais de couleur sang en formant un cercle, puis, un pentacle.

    Mais qu'est ce que vous faites?? C'est le symbole du diable! Que cherchez vous à faire?

    Le diable? Je ne connais pas, je pensais que vous vouliez retrouver l'être cher perdu il y a peu.

    Et en quoi ce symbole va-t-il nous aider?

    Regardez, cette étoile est simplement une représentation de notre corps! Dans la branche la plus haute, peut se placer la tête, dans les branches de côté, nos bras, et les deux dernières, en bas, peuvent contenir nos jambes!

    Un peu rassurée, croisant les bras, je dus admettre que c'était étrange mais parfaitement possible comme point de vue.


    Kali continuait, cela devenait un bazar sans nom, avec des symboles dessinés partout, des mots, des chiffres... Elle lançait des poudres par petites poignées, des blanches, des noires des rouges. Elle y versa même de l'eau.

    Elle prit ma main, y plaça la lampe.


    Déposez la ici, sur le cercle, entre les deux branches de l'étoile qui sont devant nous.

    Je m’exécute en ne réalisant pas ce qui allait bientôt se passer. Malgré cela, mes jambes tremblent.

    Maintenant, nous allons répéter jusqu'à ce que le rite soit terminé: Reprends ta place parmi nous, ton heure n'a pas sonné, d'autres desseins te sont réservés.

    Et on le répète et on le répète...


    Jusqu'à ce que...


    _________________
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Kôtarô le Dim 25 Nov - 13:40

    ...de la fumée blanche sorte de la lampe. D'abord diffuse, puis de plus en plus compacte, celle-ci alla se concentrer à l'intérieur du pentacle avant de former un énorme nuage. Puis celui-ci se mit à tourbillonner, de plus en plus vite, créant un courant d'air magistral dans la pièce. Quelques livres abandonnés sur des tables tombèrent sur le sol, quelques feuilles trainant ça et là vinrent se mêler à la danse que cette tornade imposait. De électricité se mit à grésiller et de petits arcs apparurent dans l’œil de ce petit cyclone. Tout cela dura quelques secondes à peine et l'intensité devint tellement grande que l'on pu croire à un déchaînement de colère sur le point d'exploser.

    Mais rien de tout cela n'arriva. Au contraire, la tornade se dissipa soudainement, et le calme revint. Laissant apparaître un géant à quatre pattes, visiblement éreinté et reprenant son souffle. Il était couvert de tentacules, lesquelles tombaient les unes après les autres et laissant leur viscosité sur le corps du rescapé. Ses dreads étaient devenus noirs de saleté et ses vêtements nécessitaient plus d'un raccord. Le visage tourné vers le sol, il n'avait pas encore remarqué où il était, ni même ce qu'il faisait: son dernier souvenir étant sa perte de contrôle...
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Maïwen le Dim 25 Nov - 13:50

    Je n'en croyais pas mes yeux, lesquels étaient censés être fermés, mais lorsque des bourrasques de vents et des bruits de livres tombants se sont fait entendre, je n'ai pu m'empêcher de regarder.

    Un cataclysme.

    Je tremble, je ne sais pas quoi penser, est-ce que c'est le résultat attendu? Est-ce que l'on s'est trompé? Je ne sais rien et je finis par m'asseoir dans un coin, les bras sur la tête pour éviter de me prendre un livre ou je ne sais quoi.

    Je ne vois pas l'Oracle, elle doit être cachée par le nuage. Je n'entends pas le son de sa voix, peut-être a-t-elle arrêter les psaumes, peut-être que le bruit environnant couvre sa voix.

    Je suis le spectacle avec effroi, des filets bleutés s'entremêlent au centre du vortex. Puis, plus rien.

    Un être se tient là, d'abord méconnaissable. Puis, les appendices gluants laissent apparaître ma raison d'être.

    Kôtarô est revenu....



    Je m'approche doucement, et méfiante.


    Kôtarô? C'est...c'est... c'est bien toi?


    _________________
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Kôtarô le Dim 25 Nov - 20:41

    Son souffle haletant fut soudainement coupé par une question. Kôtarô? Qui est Kôtarô? Il tourna brusquement la tête vers Maïwen, comme s'il cherchait à se démettre une vertèbre. Son visage était inexpressif et ses yeux totalement blanc. Quelques tentacules, visiblement inanimées, glissèrent le long de ses joues et de son front. Il se leva, difficilement, tel un pantin désarticulé et manquant de perdre l'équilibre. Tel un zombi, il fit un pas vers la jeune femme et tendit sa main vers elle. Lorsque son index était au plus proche du visage de Maïwen, les yeux Kôtarô reprirent subitement leur couleur verte alors qu'il chutait à genoux sur le sol, presque crispé. Il releva la tête et chercha autour de lui avant de stabiliser son regard sur la jeune femme qui se tenait devant lui. Ses sourcils se froncèrent alors que ses lèvres tentaient de prononcer des mots. Quelques sons furent émis, puis un mot:

    Maïw...en?

    Il était totalement perdu et ne bougeait pas. Où pouvait il bien se trouver? Pourquoi? Depuis quand? Et que s'était il passé depuis ...Son dernier souvenir... Il restait tel un amnésique jeté en pâture à la société...
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Maïwen le Dim 25 Nov - 21:48

    L'image de Kôtarô, là devant moi, perdant des tentacules par dizaines, était insoutenable. Je sens les larmes qui montent. Ces larmes, mélange de colère et d'une immense tristesse qui me rendent instable alors que la situation demande un certain sang froid.

    Tenir droite.

    Surtout lorsqu'il s'approche de moi avec ce regard vide et blanc, qu'il me touche presque la joue, mais que finalement, il s'effondre et tombe à genoux.

    Ses yeux reprirent leur couleur de jade, et après quelques efforts il parvint à me reconnaître.


    Oui, oui, c'est moi.

    L'envie de le serrer dans mes bras gagna cette bataille contre le dégoût, et je l'attire alors doucement contre moi. Il est gluant, ses beaux cheveux rouges d’antan sont noirs de crasse.

    J'interpelle alors l'Oracle qui me somma gentillement de ne pas en dire plus. Elle me dit qu'elle va chercher de quoi lui rendre meilleure apparence, et de quoi manger. Je ne sais toujours pas pourquoi elle m'aide tant...

    De ma voix la plus douce, je raconte au géant que je tente de rassurer, ce qui s'est passé. Ma dernière phrase fut:


    Tu reviens de loin.

    Kali revint un long quart d'heure plus tard avec des serviettes, des éponges,et un panier rempli de fruits, de pain et même un peu de viande. Elle fit à nouveau un voyage, avec des couvertures et des coussins. Pour que l'on passe la nuit ici. Elle m'expliqua que la trappe à côté de l'étagère nommée "L'Arbre" communiquait avec sa Masi et que je ne devais pas hésiter à la réveiller pour n'importe quelle raison.

    Elle me fit aussi savoir qu'elle viendrait nous chercher quand le jour sera levé, afin que l'on continue notre voyage. Puis, elle nous quitta.

    J'entrepris de nettoyer un peu mon Géant redevenu enfant, puis de le nourrir. Même si mon récit devait le laisser perplexe.



    _________________
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Kôtarô le Lun 26 Nov - 22:01

    La jeune femme ne tarda pas à venir enlacer le géant et autant dire que, malgré la tonne de crasse et de liquide visqueux qui le recouvrait, il en avait bien besoin. Il retrouvait ainsi un semblant d'hospitalité ainsi qu'une circonstance douce et chaleureuse. Il connaissait bien ces bras et surtout l'affection associée à ceux-ci. Cependant, il restait comme prostré, incapable de changer sa position: A genoux, tremblant, les bras recroquevillés sur eux-mêmes et le dos courbé. Maïwen tenta bien de lui raconter ce qu'il s'était passé durant son absence et pourquoi il avait ...Disparu. Si on peut appeler ça disparaître. En fait, il ne réalisa pas à quel point il avait perdu le contrôle et ne mesurait pas l'impact des évènements passés. Il était même incapable de comprendre un traître mot de ce qu'elle pouvait bien lui conter. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il était sous le choc, malgré son apparente armure psychologique. Quelques bribes de son récit parvinrent cependant à l'atteindre. Mais c'était trop tôt pour qu'il puisse réaliser.

    Il se laissa toiletter et tenta de manger autant que faire se peu. Non pas qu'il n'avait pas faim, mais il peinait à se nourrir seul. Allez savoir pourquoi, ces jours entiers passés dans cette lampe l'avait affecté plus que de raison. Il ne parvint pas non plus à apporter une quelconque réponse à tout ce qu'elle avait dit. Il l'observait d'un regard perturbé mais reconnaissant, alors qu'elle s'occupait de lui. Il posa une main mal-assurée sur sa tête et tenta une caresse maladroite qui ressemblait plus à une pitoyable parodie... Il n'était pas totalement maître de ses mouvements pour le moment. Peut-être que cela irait mieux le lendemain.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Maïwen le Lun 26 Nov - 22:34

    Il me paraît si fragile d'un coup, si vulnérable...Tremblant comme une feuille... Pas un mot ne sort de sa bouche et j'ai l'impression qu'il ne comprend pas ce que je lui dis. Il a du vivre un sacré traumatisme.


    Après avoir décrassé et nourrit un peu mon ami, j'entrepris de nous installer une couche acceptable. Nous avons tous les deux besoin de repos.

    Le plus difficile va être de le "supporter" jusque là. Même si c'est à deux mètres, je pense que ça va être dur.


    Kôtarô, il faut se coucher, viens...

    J'entrepris alors de le soulever de toute ma force, en passant ma tête sous son bras. Mais, cette solution n'était pas la bonne. Je le couchais alors sur une couverture pour tirer sur cette dernière. Comme je le pensais, c'était très dur et assez douloureux. Mais je réussi à le déplacer assez pour s'éloigner à une distance que j'estime correcte de la figure du Diable.


    Je lui cale les coussins sous la tête, et le recouvre d'une couverture, puis deux, c'est qu'il est grand mon géant. J'en fis de même pour moi. Je n'ose pas me blottir contre lui. Et pourtant, j'en ai tellement envie, il m'a tellement manqué!

    Mais je préfère lui laisser le reste de la nuit pour se reposer tranquillement. Je me saisis seulement de sa main que je serrais à peine. Juste assez pour nous signifier que nous ne sommes plus seuls.
    Je m'endormis comme un loir, le coeur léger.



    _________________
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Maïwen le Mar 27 Nov - 9:47

    "Je vois une maison, faite de pierre et de bois. Elle est très jolie quoi qu'un peu délabrée. Elle ne devrait pas être trop difficile à reconstruire. Quand j'y entre, je découvre que la flore locale a investi les lieux, ce qui ne lui donne que davantage de charme. Les liserons en fleur font une parfaite tapisserie de nature.

    Je me vois désormais, dans cette même maison, rénovée. Les liserons sont toujours là, mais sur le côté extérieur du mur cette fois.

    Deux enfants, un petit garçon et une petite fille me regardent avec de grands yeux.

    Et je me réveille."




    L'oracle me dit que je ne suis pas facile à réveiller. J'espère qu'elle n'a pas mit trop de temps pour y parvenir.

    Elle m'explique que si Kôtarô peut se déplacer, elle se ferait une joie de nous accueillir à sa table, en bas. Si ce n'est pas le cas, elle nous apportera un plateau.


    Le petit déjeuna se passa en silence, et il fut vraiment délicieux. Le miel en particulier. Le thé était fruité et relaxant.

    Je me rafraîchis un peu avant de passer ma tunique de voyage, et aida Kôtarô à se lever. L'Oracle apporta à Kôtarô des vêtements à sa taille. Je n'ai pourtant croisé personne de cette taille dans l'arbre... Il s'agit d'une grande tunique blanche, avec une ceinture, d'un pantalon rouge en lin, et d'un manteau. Il sera au moins présentable devant nos amis. Je me demande comment ils vont réagir...


    Pressons, nous sommes attendus.


    _________________
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Kôtarô le Mer 28 Nov - 13:09

    La nuit du géant était bien différente de celle de Maïwen. Là où l'une rêvait d'un bâtisse pittoresque dans un décor bucolique, l'autre voyait plutôt des horreurs de toute sorte, notamment les tentacules qui l'avaient emprisonné. Il revoyait sans cesse son enfer passé dans la lampe: une bataille sans fin et éreintante pour parvenir à reprendre le contrôle de ces choses. Une sorte de cage en or (ou une matière qui y ressemble) sans aucune porte de sortie. Loin de moi l'idée du cliché hentaï avec les tentacules, mais ses quelques jours passés là dedans n'avaient été qu'une course contre la montre, une fuite éternelle face à cet adversaire implacable.

    Ainsi donc, le géant était chaud et moite. Remuant comme il le pouvait dans le lit et gémissant parfois, la nuit n'était pas des plus reposantes, mais son état de fatigue étant tel qu'il ne se réveilla point. Au réveil, le lendemain, sa partie du lit était humide et les draps quelque peu en bataille, mais rien de bien extraordinaire pour un revenant. Lorsque sa voisine se réveilla, il profita un instant encore du repos que lui apportait ce sommeil. Malheureusement incapable de marcher sans aide, il préféra boire son thé au lit, évitant ainsi de se présenter si affaibli devant ses hôtes et un éventuel désagrément. Enfin, on lui donna (ou prêta?) de nouveaux vêtements, il raccommoderait les autres plus tard, notamment lorsque ses mouvements seront plus assurés. Pour l'heure, il était incapable d'aligner deux pas, ses bras effectuaient des mouvements, au mieux, imprécis. Quand à sa diction... Elle était mal-assurée. Un mot sur quatre était mâché et à demi avalé, ce qui le rendait assez étrange et toute conversation avec lui était compromise. Ses lèvres balbutiaient avant de parvenir à sortir ses mots, mais le "Bonjour Maïwen" était déjà une victoire.

    Une fois habillé, il parvint à s'assoir sur le bord du lit et tenta de se lever: en vain, il chuta sur le sol. Il se redressa légèrement, s'aidant de ses bras tremblant.


    Je n'arrive pas ... lever. Pourriwez vous m'aider?
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: La bibliothèque

    Message  Maïwen le Jeu 29 Nov - 10:28

    Il a du mal, il est faible, je ne sais pas si nous pourrons partir aujourd'hui avec les autres... Un air désespéré voile mon visage.

    Il parvint cependant à boire son thé et s'habiller. Pour marcher, c'est une autre histoire.

    Bon, je vais au moins tenter de le détendre un peu. Ça ne pourra être que bénéfique.
    Pour ce faire, je me place derrière lui, dressées le plus haut possible sur mes genoux, l'enserrant de mes bras, posant mes mains sur sa poitrine. Et je fais une des seules choses que je sache faire, en temps normal. Je chante.


    "...Within there's every little memory resting calm in me
    restin' in a dream
    Smilin' back at me
    The faces of the past keep calling me to come back home
    to caress the river with awe..."


    Je sens alors les flux apaisants passer de mon corps au sien, s'y répandre pour calmer l'esprit tourmenté que j'enlace.

    Ça ne l'aidera sûrement pas à marcher, mais peut être ses muscles se détendront, peut être ne se fatiguera t'il pas trop vite. On verra bien.
    L'Oracle, étonnée que l'on ne descende pas, vient à nous. J'en profite alors pour lui demander:


    N'y aurait-il pas un moyen plus simple que les escaliers pour se rendre au lieu de rendez vous? Mon ami peine à se mouvoir et...

    Je n'ai pas eu le temps d'en dire plus qu'elle me répond que oui, il y en a un. Elle m'ordonne de rapprocher toutes nos affaires autour de nous. C'est plutôt simple... il n'y a que mon sac. Que je porte maintenant en bandoulière.

    Debout à côté de Kôtarô, un bras sur son épaule, la main du bras opposé dans celle de l'Oracle, nous disparaissons.


    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: La bibliothèque

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 13 Nov - 23:05