Au fil de l'eau

    Partagez
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Au fil de l'eau

    Message  Maïwen le Lun 3 Déc - 15:27


    Mia avait étreint sa mère et salué Orlo, avant de prendre place dans la même barque que Sana-Kan.
    Tous les habitants de l'arbre regardaient partir les Fuyants, en faisant des signes de main après un salut solennel.

    Il y avait quatre barques. Une avec Maïwen, Kôtarô, O'Bi Ru et un garde. La deuxième contenait Sana-Kan, sa copine Mia, Pavel, Terra et un garde. Les deux autres barques contenaient la marchandise, avec Kalex et un garde pour l'une et son coéquipier avec le marchand pour la dernière.

    Mia leur apprit que:


    Nous remontons la rivière presque jusqu'au bout! Enfin, vous. Moi, je ne vais pas jusque au bout. Lorsque nous trouverons vos compagnons je leur céderai ma place et rentrerai chez moi. Il en sera de même pour Kalek et le garde qui se trouve avec lui. Mais ça vous le saviez déjà.

    Lorsque vous ne pourrez plus vous servir des barques, vous serez au village des falaises Norik, ils vous aiderons à mettre la marchandise sur des charrettes et vous prêterons des Sajhks pour les amener jusqu'au Bourg des Fuyants.

    Elle s'arrêta, pris une grande respiration, puis finit:

    Vous n'y arriverez pas en une journée. Vous devrez dormir soit dans un village, moyennant compensation, ou à la belle étoile.

    Puis étant à l'avant de l'embarcation, elle s'installa confortablement, adossée à la proue du bateau.

    Il la température commençait à se réchauffer. Atteignant environ 25°C.
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Kôtarô le Lun 3 Déc - 17:16

    "Ho c'est sans importance".

    Voici donc le plus grand WTF d'or qu'on aurait pu discerner à Kôtarô. En effet, il n'avait pas cherché à comprendre. Certes l'explication de Maïwen avait du sens, mais ...En fait non. Entre un art qui parle, une sphère de métal animée et maintenant UN PANDA DANSANT QUI PARLE! C'est à renverser son caddie de courses par terre...

    Bref, il préféra ne pas prêter attention à cela pour l'instant. Son retour était déjà assez déroutant comme ça, sans en plus en rajouter. Et puis, il n'avait pas l'air d'être débile cet animal. Il l'appellerait George. Car George est doux. George est frais. Mais Geor


    Aoch! Faites attention où vous mettez vos pattes Panda, vous venez de me marcher dessus!

    Dit il avec un ton relativement éteint, la fatigue tenant toujours son rôle de perturbateur sur les lieux et surtout dans l'esprit du géant. Qui était d'ailleurs légèrement plus petit que lui. Peut être était-ce à cause de sa carrure courbée ou du poids presque mort qu'il trimballait.

    Le voyage s'était fait sans trop de heurts, bien que nettement ralenti par la vitesse de Kôtarô. Gloire à K! Gloire à K! Ôôôô K est iciiiii!!!

    La montée à bord des barques s'étaient également déroulé sans trop de soucis. Bien qu'il avait fallut s'y reprendre à plusieurs fois pour l'installer confortablement. Évidement, vous connaissez cette personne qui gratifia ses accompagnateurs d'un nombre incalculable d'excuses pour sa condition et le désagrément occasionné. Avouez. Ca vous change du narrateur hein?

    Au cours du trajet fluvial, bateau, péniche, tout ça; il se rapprocha d'Obi-ru. Et, à voix basse, il lui demanda:


    Merci pour votre aide. Mais, dîtes moi. Vous savez ce qu'ils disent ces gens?
    avatar
    Terra

    Messages : 54
    Date d'inscription : 19/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: on se remet doucement et on sourit!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Terra le Lun 3 Déc - 18:01

    Orlo n'avait pas sourcillé après les paroles de Terra, et, bien que ressentant probablement la même chose vis à vis des surprises, la jeune femme se sentit légèrement ignorée. Chose qui ne lui plaisait guère mais elle relativisa: au moins, il n'y aurais pas de problème pour intégrer Kotaro.

    Le chef de la garde leur rappela qu'ils ne pouvait pas rester ici...

    ... Et que seul les sages, blablabla. Si mon père n'était pas allé contre ce genre de tradition encadrante, je n'existerais même pas.

    Ce souvenant de l'histoire que lui avait raconté Mia sur une attaque envers l'arbre, la magicienne, de part son expérience dans son monde trouvait ça logique. Sans pour autant cautionner ce genre de méfait.
    Mais elle s'attendait à ce que les sages soient une sortes de conseil dirigeant et non pas un peuple à part entière. Le fait d'isoler ainsi, tradition où pas, les nouveaux malheureux arrivants n'avait pas du etre bien vu par ses derniers. Surtout au départ, quand le nombre de fuyants n’excédaient pas la dizaine.

    Quoi qu'il en soit, Terra ne fit pas de vague et alla s''installer tranquillement dans une barque.

    Restait une dernière phrase: La magie est un don. La question attribuée sera: quelles utilisations ont-ils de la magie?

    Avec quelques difficultés rapidement surmontées, ils repartirent en voyage vers ce qui leurs seraient certainement assigné comme lieu de résidence. Alors la jeune femme passa l'essentiel de son temps à caresser la surface miroitante, tout en lâchant de faible décharge magique à cette eau pour continuer à parfaire sa maitrise de cette élément.
    Sans s’arrêter, elle demanda:

    Un Sajhks? Qu'est ce donc?

    Puis plus discrètement:

    Mia, je me posais la question, je ne sais pas si tu voudra répondre et je comprendrais très bien que tu ne veuille pas en parler mais... fais tu parti du peuple que forment les sages?




    _________________
    avatar
    O'Bi-Ru

    Messages : 59
    Date d'inscription : 17/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: mal de mer...
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  O'Bi-Ru le Lun 3 Déc - 20:44

    O'Bi-Ru avait eu du mal à trouver une position confortable. Avec un géant dans le cirage et un imposant sac, sans compter sa paire de sabre et de nouveau la présence de l'eau autour de lui.

    Il continuait de soutenir le géant, sans trop se poser de question à son sujet. Il le maintenait pour ne pas que la barque se renverse, car avec son poids et celui de son nouvel ami, il faut avouer que le niveau n'était pas très assuré.


    Pour ne pas penser à la planche de bois qui lui rentrait dans le bas du dos, il regarda le paysage défiler à la vitesse d'une feuille se faisant emporter par la rivière, et déboucha sa bouteille d'alcool fort.

    Il but une gorgée quand le géant vint à le remercier et à le questionner.

    Vous voulez dire, est-ce que je les comprends, ou est-ce que saisit le sens de leurs paroles ?

    Premièrement oui, et deuxièmement non. Les évènements qui se produisent vont un peu vite pour moi, et je dois dire que je ne fais que me laisser entraîner dans toute cette histoire, comme la barque dans laquelle nous sommes. C'est comme assister à un Kyôgen, ou à un Nô, cela dépend du spectateur.


    Il regarda la mine du géant.

    Kôtarô, c'est ça ? je suis O'Bi-Ru. Vous me rappelez moi après les fêtes des vendanges. Je ne connais qu'un seul remède à une gueule de bois... une autre gueule de bois. Le mal par le mal.

    Tenez, buvez.


    Il lui tendit sa bouteille, emplie d'un liquide incolore mais dégageant une forte odeur d'alcool parfumée aux fruits rouges.
    avatar
    Pavel

    Messages : 58
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Dans un amphi

    Feuille de personnage
    Etat physique: Fatigué après une longue journée de marche. Et... HIPS !
    Endurance:
    60/100  (60/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Pavel le Mar 4 Déc - 22:38

    Eeeeeenfin ! le grand manitou leur explique la raison de leur présence de si bon matin.

    (C'est dommage, c'est agréable ici. En plus, la gente féminine est des plus agréable à fréquenter.)

    Une phrase choqua Pavel dans ce que disait Orlo:
    ("notre peuple n'utilisent que rarement la magie" ... S'il croit que je vais me restreindre pour me faire bien voir, il se met le doigt... Oui, bon d'accord, c'est un don, mais marcher et voir aussi, ce sont des dons.. Pourtant il ne semble pas être venu jusqu'ici en lévitant et accompagné d'un chien.)

    Puis, re-échange de politesse avec le page et vas-y que j't'y pousse dans la barque. (HRP = Bon, ok, je troll un peu en disant tout cela.)

    Pavel voulut venir en aide à O'Bi mais comme il a venait d'apprendre que ce n'était pas un ours, il se répétait intérieurement ("Paaaaaaanda... C'est vrais que ça sonne bien avec Pandaren.)

    Et la barque avança. Et Mia leur fit un rapide topo sur la situation.

    Moyennant compensation ? Il me reste bien quelques pièces d'or de mon ancien monde, mais je pense que ce n'est pas ce genre de compensation que tu sous entendais.

    (Et heureusement.. parce qu'avec ce que j'ai dans ma bourses, j'ai de quoi devenir bon propriétaire terrien...)

    En plus, c'est agréable de dormir à la belle étoile.


    Mais il semblerait que l’odorat fin de Pavel ait détecté une effraction au code de consommation des boissons en zone de navigation à l'intérieur d'une embarcation non amarrée (§4, alinéa7). Mais comme c'est le Panda qui faisait tourné sa boisson aux forts relents d'alcool, le Mystique ne dit rien et afficha un petit sourie en coin.

    Après tout : "FUCK THE WORLD, I'm Panda !"
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Sana-kan le Mer 5 Déc - 17:41

    Ainsi, un nouvel inconnu me fut présenté. Pas qu'a moi d'ailleurs. Visage pale et long cheveux rouge... Je sais que ça n'a rien à voir avec mon monde mais cet accoutrement est plutôt... dérangeant. Pour ce qu'il représente pour moi bien entendu.

    Après une brève discussion, on nous expliqua le chemin qui allait être le notre: rejoindre un foyer de hors monde.
    On appel encore ça un exil forcé je crois non? Bah, sage où pas sage, ça a toujours été le propre de l'homme de se diviser ainsi.

    Je restais sans mot dire. Et au vu de la situation, cela risquait de durer un peu. Le regard en coin que m'avais lancé Maïwen voulait tout dire. Chance pour moi, où pour elle selon le point de vue, je n'effectuerais pas le voyage à ses cotés.
    La barque tangua à chaque charges qui s'ajoutait et la fille aux cheveux vert ne perdit pas de temps pour y aller de sa question auprès de Mia.
    Mais qu'est-ce qu'on s'en fou de son peuple honnêtement? On te l'a dit non? Ça sert à rien de chercher, les voies de la "sagesse" te sont inaccessible!

    Le voyage continua, moi en première ligne, simulant l’émerveillement d'une gamine devant une nature qu'elle n'a jamais connu.
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Kôtarô le Mer 5 Déc - 21:32

    L'aide apportée par le panda n'était pas malvenue bien au contraire; oscillant régulièrement entre la gauche et la droite, parfois au gré des légers remous, il aurait probablement fait chavirer la chaloupe.

    Lorsqu'il eut sa réponse concernant la compréhension des autochtones, Kôtarô décrocha. En effet, dans l'immédiat, il n'arrivait même pas à suivre une tirade aussi longue et aussi complexe. Les phrases qu'ils pouvaient entendre dans leur totalité se limitaient à "sujet, verbe, complétement". Bon mais après, c'est pas ça qui nous intéresse. C'est la réponse qu'il pourrait bien émettre après la proposition du Pandaren. He bien non, le géant n'allait pas lui retranscrire de manière simple ou complexe les règles de sécurité lors des trajets sur pistes et itinéraires, ou encore de la réglementation concernant le départ des trains; donc, il ne lui restait plus grand chose à faire. Après une petite inspiration au goulot de la bouteille, et une grimace représentant son aversion pour l'alcool, il repoussa le contenant de la main, poliment. Tout mon opposé quoi.


    Non merci, je ne bois pas...
    Et je n'ai pas de gueule de bois, O'bi-Ru. Juste.... Une mauvaise nuit...


    Chacune de ses phrases étaient entrecoupées par des de reprise de souffle, comme si cela lui demandait un effort important de formuler ne serait-ce qu'une phrase. Il ajouta:

    Pourrions-nous remettre cette discussion à plus tard? Je suis extrêmement fatigué.

    HAAAAANNNN!!!! FUCK LA POLIIIICE!!
    Que ça soit physiquement ou psychiquement, c'était on ne peut plus vrai. Sa curiosité pour ce qu'était le pandaren était piquée à vif. Hélas, sa condition ne lui permettait pas, actuellement, de discuter plus amplement de ses origines...
    avatar
    O'Bi-Ru

    Messages : 59
    Date d'inscription : 17/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: mal de mer...
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  O'Bi-Ru le Jeu 6 Déc - 10:45

    Aucun problème mon ami, vous en avez besoin !

    Mais j'espère sincèrement trouver quelqu'un dans ce pays qui sache apprécier un bon verre de bière.


    Il but une dernière gorgé avant de ranger sa bouteille. Il s'allongea ensuite et fouilla dans sa poche.

    Il en sortit un petit cigarillo qu'il porta à sa bouche. Il passa sa patte devant l'extrémité, et quand il la retira, le cigare était allumé.

    C'était des feuilles d'un arbre venant exclusivement de son pays. L'odeur qui s'en dégageait était douce, avec une petite pointe de sucrée. Cela l'aidait à se calmer.
    Il le prit entre ses doigts et le proposa à Kôtarô.

    Et ceci ? ce n'est pas toxique, juste de quoi apaiser les esprits. Cela va détendre vos muscles et relâcher votre respiration. Vous verrez, c'est un peu étrange au début, mais finalement, on aime bien.

    Il en avait besoin, car il s'était découvert durant ses périples un malaise certains avec les moyens de locomotion. Cela lui rappelait trop le souvenir du voyage qu'il dut effectuer pour quitter son foyer.
    Fumer lui procurai un moyen de ne pas y penser, sans qu'il eut à vider toutes ses bouteilles.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Maïwen le Jeu 6 Déc - 11:38

    Tout le monde est gentil avec Kôtarô, personne ne semble hostile à son apparition. Enfin si, Sana-Kan ne semblait pas très rassurée. Mais nous n'étions pas dans la même barque.

    Beaucoup de choses se bousculent en moi, je n'arrive pas à faire le vide.

    Sana-Kan...Je me souviens du jour où l'on a fait connaissance... Nous avions fuit un combat contre un ennemi invisible qui s'en prenait à Pavel, et qui avait attaché un innocent à une poutre du magasin ambulant...
    C'était d'ailleurs le même jour que... je pensais avoir perdu celui qui, au moment où je vous parle, doit sentir mes doigts s'enfoncer dans la peau du bras auquel je m'accroche sans m'en rendre compte.

    Sana, pourquoi ne pas simplement me dire, il y avait tellement de choses hors du commun dans le dôme... J'aurais pu..comprendre? Je sais pas, mais je ne t'aurai sûrement pas zigouillée pour autant..

    Et toi Kôtarô, comment as-tu survécu à tout ça? Combien de temps encore devrais-je attendre avant de retrouver celui qui me protégeait? Je me sens si faible...


    "Et ceci ? ce n'est pas toxique, juste de quoi apaiser les esprits. Cela va détendre vos muscles et relâcher votre respiration. Vous verrez, c'est un peu étrange au début, mais finalement, on aime bien."

    Je sais que ça ne s'adresse pas à moi, mais j'avoue que me détendre serait une bonne idée. Oh pi non, je suis une grande fille, je vais réussir à me détendre toute seule.

    Vous saviez O'Bi Ru, que la musique sait également détendre? Autant l'esprit que le corps?

    C'est à ces mots que je me rendis compte que j'avais laissé ma harpe dans le dôme...

    Je fredonnais alors pour moi même la mélodie qui m'aidait le plus dans ces moment là.


    Puis, alors que je sentais mon être se décontracter, j'entendis des gloussements semblables à ceux des dindes de par chez moi. De drôles d'oiseaux sortirent des fourrées et quelques uns d'entre eux tombèrent à l'eau.

    On pouvait également distinguer des silhouettes. Trois, silhouettes



    _________________
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Maïwen le Jeu 6 Déc - 12:00

    Mia se leva lorsqu'elle entendit les volatiles.

    Des gouses!! Des gouses!!

    Elle vit les gens qui approchaient de la rive. Elle pu en voir un donner une gouse décédée à..

    PAPA!!

    La petite barque aurait pu chavirer si il n'y avait pas eu autant de monde dedans. Les gardes comprirent qu'il s'agissait des passager à prendre.
    Le petit page s'activait à écrire sur son parchemin. Et le marchand ronflait.

    Les chaloupes accostèrent sur la petite plage la plus proche. Mia en sortit et courut à la rencontre de son père. Puis, en discutant avec lui, elle apprit qu'elle devait user de sa magie de compréhension universelle. Elle tilta, le nouvel arrivant aux dreads rouges n'y avait pas eut droit et n'avait donc sûrement pas compris ce qu'elle avait pu leur dire jusque là.

    Elle prit une grande inspiration, entreprit une incantation, fit une gestuelle associée et les petites boules turquoises se baladèrent et frappèrent l'homme de métal, l'homme à moustache et le grand aux cheveux rouges.


    Bonjour à vous chers Fuyants. Vous allez partir avec eux, vous ferez connaissance en route. Il ne faut pas perdre de temps. Vous devez dépasser la plaine avant la nuit. Allons, vite. Kalek? Tu as terminé?

    Le jeune homme secoua la tête en enroulant son parchemin, puis, avec son garde assigné, il souhaita un bon voyage aux aventuriers avant de reprendre la route en direction du village Woki qu'ils avaient dépassés il y a une demi-heure, pour récupérer une barque.

    Mia reprit:


    Je vous souhaite moi aussi une bonne route mes amis. J'ai été heureuse de faire votre connaissance.

    Puis Noran, pu également maintenant que le sort avait été lancé, s'adresser à eux:

    Tenez, une gouse pour le voyage, il faut que vous goutiez, c'est probablement la seule que vous pourrez manger avant longtemps. C'est votre ami Luxcis qui l'a tué. J'en aurai assez d'une mon ami.

    Il donna l'animal à Henry.
    avatar
    Henry

    Messages : 45
    Date d'inscription : 23/11/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Impeccable
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Henry le Jeu 6 Déc - 17:21

    Le Castafolte regarda la gouse d'un air énervé sans rien dire puis il se mit a hurler sur Noran

    WHAT???? Mais vous parlez notre langue? Depuis le début? Mais pourquoi vous nous l'avez pas dit?

    Il se tourne vers Luxcis.

    Non mais t'a vu ça Luxcis? Mais bon sang dit quelque chose, il se fout de nous depuis qu'on est arrivé à faire genre qu'y trave que tchi.

    Il reprit calmement en s'adressant à Mia.

    Bonjour mademoiselle, visiblement vous avez déclenché quelque chose chez cet individu qui fait que désormais il comprend notre langage. Qu’avez vous donc fait? Mais où sont mes manières, (il fit un sourire en coin) je suis le docteur Henry Castafolte, puis-je avoir l'honneur de savoir à qui appartienne ces magnifiques yeux?
    avatar
    Luxcis

    Messages : 80
    Date d'inscription : 18/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Entre le PC et la chaise

    Feuille de personnage
    Etat physique:
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Luxcis le Jeu 6 Déc - 18:24

    Après avoir donné les trophées de sa chasse à Noran, il vit une jeune fille déboulé à toute allure sur le pauvre homme, s’apprêtant à dégainer pour le protéger, il ce rendit compte qu'elle n'était pas armée, et que Noran semblait la connaitre. Luxcis remarqua alors les embarcations remplies de monde. La petite fille prononça quelques mots, Luxcis reconnu vite une incantation.

    Qu'est ce donc comme magie ? Bon, rien de méchant, ou alors mon amulette à atténuer le phénomène. Puis la jeune fille parla, et il comprit ce qu'elle dit.Je vois .... sans doute une magie qui me permet de la comprendre ... Quelle indélicatesse de nous insulter de Fuyants, ce n'est poins comme si j'avais fuit quelque chose.

    Désolé Castafolte, mais je crois que vous vous trompez, ne traumatisez pas ce pauvre homme, je crois bien qu'il s'agit là de magie, une sorte de sortilège nous permettant nous comprendre. Il se tourna vers Noran.
    Justement, ce sont mes proies, et je vous pris de les garder en remerciement du chaleureux accueil que vous m'avez réservé hier.

    Luxcis remarqua alors que le scribe et l'homme d'arbre étaient partis, il s'avança plus près des embarcations pour saluer le monde. Il y avait un homme qui dormait, sans doute du peuple de Noran, le plus remarquable, un ours noir et blanc, mais habillé et équipé, un grand homme au cheveux rouge qui avait l'air mal en point et une jeune femme aux longs cheveux noires lui tenait fermement le bras. Dans l'autre barque, il y avait un jeune homme en armure de cuire bouillie, une petite filles au cheveux courts et une femme aux long cheveux vers.

    Luxcis s'inclina en guise de salut et dit :
    Mes hommages Damoiselles, jeune homme, ... l'ours. Je me présente Luxcis, Maître d'armes et Maître Répurgateur.

    Sur ces mots, ne voulant pas avoir la même mauvaise surprise qu'avec Castafolte, il préféra catégorisé ces "camarédes" avant de les connaître. Il usa donc du sort le plus basique de l'école des Arcanes sombre permettant de repérer les mages. Une fine brume noire se répendit au sol, seul luxcis pouvait la voir, bien évidemment.

    1-2 Ne s'enroule qu'autour des potentiels magiques les plus puissants.
    3-4 Montre le niveau de Magie de chacun, mais pas plus.
    5-6 Luxcis est capable de voir plus ou moins le type de magie utiliser par chacun.

    Luxcis a effectué 1 lancé(s) d'un Dé du Hasard (Image non renseignée.) :
    avatar
    Luxcis

    Messages : 80
    Date d'inscription : 18/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Entre le PC et la chaise

    Feuille de personnage
    Etat physique:
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Luxcis le Jeu 6 Déc - 18:30

    Luxcis vit alors la brume recouvrir la jeune fille aux cheveux verts, elle s'enroula autour du jeune homme et de son épée, et sembla pénétrer le Pandaren, elle s'enroulait aussi autour de la jeune fille qui ce faisait draguer par Castafolte.

    Il y a donc plus d'un magicien ici, et pas des moindre apparemment ... quand aux autres, il me semble dur de décider, la brûme hésite pour deux d'entre eux et évite Castafolte et la fillette. Cela tombe bien qu'elle recouvre la jeune fille aux cheveux verts, elle m'intrigue quelque peu avec de tel cheveux ... J'aurais bien quelque question à lui posée. A l'ours aussi d'ailleurs, je n'ai jamais vu telle créature, en dehors des comptines pour enfant.
    avatar
    O'Bi-Ru

    Messages : 59
    Date d'inscription : 17/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: mal de mer...
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  O'Bi-Ru le Jeu 6 Déc - 21:19

    O'Bi-Ru prit le temps de répondre à Maïwen avant qu'elle ne commence à chanter.

    La musique ? oh oh, j'ai bien peur que cette discipline me soit étrangère, mais je dois avouer qu'il existe certains chants qui ont cette particularité, chez les elfes notamment.

    Il l'écouta avec une oreille attentive, tirant sur son cigarillo, et fini par dire : comme les elfes... magnifique.

    Puis vint la rencontre. Le pandaren remarqua les deux étranges hurluberlus sur la berge, parmi d'autres autochtones.
    Voulant se réveiller, il passa sa patte dans l'eau et s'aspergea le visage, pour dissiper les effets des feuilles, et à contrecœur, éteignit son cigarillo.

    Quand il releva la tête, quelqu'un se mit à crier...

    Fais attention, feuille morte ! la voix dans sa poitrine se réveilla, tout comme la sensation de chaleur. Arrêtes de t'embrumer les esprits et concentre toi !
    Je ne sais pas ce que ce qui se passe, mais méfies toi du type en armure. Le nom répurgateur ne me plaît pas. Ne le touche surtout pas !

    Le pandaren prit bien note de ce que lui dictait son cœur, littéralement. Il défit les boucles de son sac et se leva, mais attendit que quelqu'un d'autre commence les salutations.


    Dernière édition par O'Bi-Ru le Jeu 6 Déc - 21:31, édité 1 fois
    avatar
    Pavel

    Messages : 58
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Dans un amphi

    Feuille de personnage
    Etat physique: Fatigué après une longue journée de marche. Et... HIPS !
    Endurance:
    60/100  (60/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Pavel le Jeu 6 Déc - 21:24

    ça picole et maintenant ça fume ! Décidément, Pavel se marre bien en observant le Panda depuis sa barque.

    (Vivement la première taverne, je sens qu'on va bien se marrer !)

    A défaut de conversation dans sa barque (il faut dire aussi que Pavel ne savait pas trop quoi dire), le Mystique se délecta de la douce mélopée qui provenait de l'autre barque.

    Tient ? Un peu d'action ?
    (Ah oui, des gros poulets gambades joyeusement en toute insouciance.. Aaaaah si j'avais un collet... j'ai faim maintenant.)

    Mais ce n'est pas pour ces gros casse-croute que Mia a faillit les mettre à l'eau, mais bien parce qu'elle a vu son père. Et des nouveaux !

    (Heureusement que Piers m'a apprit à maintenir en place une barque, pour éviter qu'elle ne se reverse.. Ah et je suppose que le père de Mia n'est pas le type étrange à moustache ou le paladin.)

    Pavel descendit donc de la barque et aida tout le monde à accoster avant d'aller saluer le paladin qui vint se présenter.

    Bien le bonjour Luxcis, je me nome Pavel, Mystique de Vénus. Veuillez pardonnez mon impolitesse, mais Maître d'armes, j'entends bien, en revanche qu'est-ce qu'un Maitre Répurgateur ?

    Seul le paladin s'était présenter, mais pas le moustachu qui semblait beaucoup s’intéresser à Mia :
    (Il s'est présenter comme étant un "docteur". J'ai déjà entendu ce terme chez les soigneurs de mon monde et... ailleurs. Mais vu les vêtements étranges qu'il porte, il me fait penser à un shaman)
    avatar
    Luxcis

    Messages : 80
    Date d'inscription : 18/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Entre le PC et la chaise

    Feuille de personnage
    Etat physique:
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Luxcis le Sam 8 Déc - 9:05

    J'appartiens à un Ordre, le Saint Ordre, et ceci représente mon rang au sein de l'ordre. Le rôle d'un Maître Répurgateur est de garantir la paix de son peuple, et pourchasser tout ennemies de mon peuple et de la paix que le Saint Ordre a instauré depuis quelques années. Et si je puis me permettre qu'est ce qu'un Mystique de Vénus, vous me semblez plus proche d'un bretteur que d'un membre d'un groupe religieux ?

    Luxcis regarda le reste du groupe, seul le Pandaren semblait le regarder ... bizarrement.
    avatar
    Terra

    Messages : 54
    Date d'inscription : 19/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: on se remet doucement et on sourit!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Terra le Sam 8 Déc - 11:30

    Comme prévue, un arrêt fut effectué pour récupérer de nouveaux arrivant.
    Mais aussi pour présenter le père de Mia, qui, après avoir failli les faire chavirer, ce jeta dans les bras de son paternel. Quel chance cela devait être.

    Le groupe de chasseurs échangeait quelque menu gibier auparavant sur la berge, appelées Gouses. D'étrange poules géantes aux premiers abords.
    De parfaite proie pour qui cherche un bon repas.

    Terra, qui avait finit par gagner la terre ferme, distingua le père de Mia, peu difficile en fait et le salua chaleureusement quand ce dernier vint donner la suite des directive.


    Je ne sais pourquoi, mais ils sont vraiment pressé de nous amener... je ne sais où.

    En fait elle ne savait pas grand chose et de part cela, elle en ressentit un certain malaise.

    Ensuite, elle s'attarda sur les deux personnes accompagnant le sage... s'il en était-un, Mia ne lui ayant pas répondu.
    Un homme moustachu, des vêtements plutôt crasseux mais d'allure joyeuse.
    Le deuxième, un guerrier taillé et équiper pour la guerre, tel les chevalier de l'empire... armure magitek en moins. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait plus vu pareille protection. Enfin, ça lui paraissait longtemps serait bien plus juste.
    Du coup, difficile d'en dire plus, le personnage gardant son heaume.

    Comme ils étaient maintenant plus proche, ils eurent aussi droit à un poli "bonjour" et à une présentation. En particulier à Luxcis puisque tel était son nom, l'autre homme étant occupé à tenter de séduire Mia. Ce qui ne manqua pas de lui rappeler un certain roi de son monde.

    Difficile d'accueillir des nouveaux quand on viens soi même d'arriver. Exactement comme avant, dans le dôme. Heureusement, peu de temps après Maïwen était arrivé.
    La jeune femme s'en voulu de voir cet événement comme heureux: tous avait perdu leurs monde, leurs vie, mais d'un autre coté, la suite aurait été bien pire sans toute les nouvelles bonnes personnes qu'elle avait rencontrée.

    Pavel avait décidé d'engager une petite conversation, et Terra doutait l'importance d'arriver aussi rapidement. De toute façon, elle n'en était pas à sa première nuit sous le clair de lune... en fait elle adorait ça.
    Alors elle attendit, patiente et silencieuse, se retournant parfois vers ceux qui était resté au bord de l'eau voir dans les barques.


    Finalement, nous allons peut être vivre en paix dans ce monde le temps de trouver une solution.


    _________________
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Sana-kan le Sam 8 Déc - 11:47

    Eeeehhh! Attention!

    Le petite navire qui n'avait ja-ja-jamais navigué tangua dangereusement quand une certaine personne le quitta brusquement.
    Franchement, de vrai danger publique! D'accord j'avais une nouvelle peau sous l'ancienne et avait gardé mes gants. Mais le meilleur moyen d'éviter tout risque c'est encore d'éviter tout contact.!

    La barque accosta et je descendit précautionneusement. Mon aversion pour cette eau pouvait paraitre étrange mais somme toute logique quand on sait que 98% des réserves sont toxique pour l'homme... chez moi bien entendu.

    Le cri, m'informa que Mia avait trouvé un membre de ça famille, et surement les autres personnes dont avait parlé le capitaine de la garde.

    Deux hommes, dont un en... ÇA EXISTE ENCORE ÇA?
    Incroyable, une relique des temps ancien portée devant moi par... Luxcis, un rapport?
    Je m'approchait doucement de l'homme qui dialoguait avec Pavel sur leurs titre respectif.

    "Bonjour, Sana-kan, sauvegarde, niveau 6, habilitation émetteur positronique chargé de la neuvième zone"... J'imagine la tete que pourrait faire n'importe qui si je me mettais à déblaterrer ce genre de discours d'introduction.

    Les yeux pleins d'émerveillement, je saisi le gantelet métallique du chevalier.


    Waaa, c'est une vrai? Comme sur les gravures?

    Quoi, vous ne saviez pas que les enfants adoraient les chevaliers en armure? Quoi que les garçons? N'importe quoi, sinon les filles ne fantasmeraient pas sur le prince charmant.

    Ah... mais les rêves sont toujours très loin de la réalité.

    En attendant, le guerrier dans sa tenue de combat sombre tel un black templarsce retrouvait devant une gosse en admiration devant le conte "des chevalier de légende" qui ce jouait devant-elle. Il faut quand même avouer que c'est bien plus classe et protecteur que tout ce qui m'a été permit de voir jusqu'a présent... un peu lourd cependant.



    avatar
    Luxcis

    Messages : 80
    Date d'inscription : 18/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Entre le PC et la chaise

    Feuille de personnage
    Etat physique:
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Luxcis le Sam 8 Déc - 14:03

    Luxcis acquiesça d'un signe de tête au salue de la femme aux cheveux vert, quand la petite fille s'approcha de lui, elle avait une drôle de tenue qui lui collait au corps, elle saisit la main ganté du chevalier. Ce faisant, elle le regarda en pausant une question un tontinai saugrenue.

    Bien sur petite que ceci est une vrai armure, imagines-tu quelques guerriers que ce soit, partir guerroyer sans protection aucune ? Allons-bon, tu es jeune et tu viens sans doute d'un monde ou la chevalerie n'existe plus ou n'a jamais exister, fort malheureusement pour toi. Mais dis moi comment te nommes tu ?

    Luxcis ébouriffa les cheveux de la gamine, et se souvenant de la réaction du fils de Noran, préféra ôtez son heaume pour éviter tout émoi de la part du reste du groupe.
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Kôtarô le Sam 8 Déc - 14:06

    Le géant avait, une fois encore, refusé poliment la proposition fumeuse du pandaren. Taffer sur le cigarillo de cet étrange animal ne l'intéressait guère et il ne fumait que rarement. Un tabac délicat et soigneusement sélectionné auquel était ajouté quelques herbes médicinales et aromatiques. Le tout mélangé et enfoui dans une petite pipe tout en veillant à bien laisser une certaine quantité d'air afin de pouvoir respirer la fumée. Ce mélange spécifique à son clan était censé rendre les jeunes guerriers plus grands, plus forts et plus vifs. En regardant Kôtarô, ça se vérifiait. Encore qu'il n'était pas un grand fumeur, juste de temps en temps, lors de grandes occasions.

    Puis Maïwen se mit à chanter. Cela faisait d'ailleurs longtemps qu'il n'avait pas entendu sa douce voix résonner jusqu'au plus profond de ses entrailles, apaisant son esprit. Il aurait pu s'endormir mais il fut sorti de son état de presque latence lorsque la barque fut remuée. Des... Bêtes venaient de sortir des fourrés et certaines s'étaient faites zigouillées. Balot pour elles, leur fin sera chaude et braisée.

    Tous descendirent de barques. Cette descente fut difficile et laborieuse mais le Padaren l'aida et lui permit de ne pas chuter à l'eau. Cette fois, il parvenait au moins à se tenir debout. Un bon début de guérison, mais son équilibre était encore précaire. Il récupérait vite. Dommage qu'il n'ait pas de son fameux tabac, sa récupération aurait été plus rapide. Il écouta tranquillement la conversation qu'il ne comprit pas, puis se prit des boules luisantes bleutées. Et soudainement, il comprit ce qu'on lui disait. Cela devait être grâce au sort qu'il venait de recevoir. En revanche, personne ne lui demanda comment il allait ou pourquoi il semblait aussi éteint. D'un côté, tant mieux, il n'aurait pu que répondre que ceci.

    Kôtarô comprenait désormais ce que les autochtones disaient. Allait-il en être de même dans l'autre sens? Il s'adressa donc à Noran:


    Où nous emmenez-vous et pourquoi?
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Maïwen le Lun 10 Déc - 11:06

    Mia répondit à Terra que:

    Comme tu as pu le constater, mon père et moi n'avons pas les cheveux blancs, contrairement aux Sages. La seule chose dont j'ai hérité de ce peuple, c'est un faible potentiel magique. Et c'est pour cela que nous sommes relégués au rang de gardiens de la faille. Grâce à ce potentiel magique qui arrange tout le monde.

    Elle répondit ensuite au drôle de zig à moustache qui lui faisait du gringue.

    Je m'appelle Mia, je suis la fille de Noran, et je suis également gardienne de la faille bleue. Et vous vous êtes?

    Noran avait fusillé L'androïde du regard. En général, c'est la réaction des papas à l'égard de ceux qui tourne autour de leur fille. Z'aiment pas bien. Surtout que Mia n'a que 16 ans... et Castafolte... Paraît BIEN plus vieux.

    Il répondit ensuite au géant qui avait peiné à se lever de la barque.


    Moi? Je ne vous emmène nulle part. Mon voyage s'arrête ici, et celui de Mia aussi. Nous rentrons à la maison.
    Ce sont les gardes Sages qui vous conduiront au Village des Réfugiés.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Maïwen le Lun 10 Déc - 11:37

    Tout le monde ou presque sort des barques. Moi, je fais plutôt comme Terra, je reste à l’intérieur.
    J'ai seulement capté que l'homme qui sort à peu près de mon époque s'appelle Luxcis. Sinon le reste...

    Kôtarô aussi s'est levé, tant mieux, il tient à peu près debout. Je sais pas si mon sort a marché. Tant pis.

    Je préfère profiter du paysage, cette petite rivière dont l'eau devient plus claire par rapport au niveau de l'arbre où elle semblait ... différente, elle était plutôt verdâtre mais sans paraître sale. Il y avait des reflets nacrés dedans. J'aurais dû demander pourquoi cette couleur. Je vais pas embêter les gardes avec ça. Pour l'instant. Surtout si le chemin est long.

    Les rives sont pleines de fleurs et de fougères. Les arbres déploient leurs branches au dessus de l'eau telles un dôme de feuilles nous protégeant du soleil. D'ailleurs, il n'y a pas trop de soleil, quelques rayons réussissent à percer et plongent dans l'eau.

    Et puis, il commence à faire un peu chaud. Mon chaperon ne sera peut être pas utile dans ce monde.

    Terra aussi était restée dans sa barque. Je finis pas la rejoindre.


    Ca va? La nuit n'était pas trop courte?


    _________________
    avatar
    Henry

    Messages : 45
    Date d'inscription : 23/11/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Impeccable
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Henry le Lun 10 Déc - 12:10

    Henry sourit quand Mia lui répondit, puis il senti un sentiment glacial lui parcourir le dos. Il se retourna et vit que Noran le fusillait du regard. Il préféra s’écarter de Mia pour éviter les ennuies. C'est seulement à ce moment là qu'il aperçut que Luxcis était en train de saluer d'autres personnes dans des barques. Il s'approcha d'eux pour aller se présenter à son tour.

    Bonjour à vous, je suis le docteur Henry Castafolte et je... je... heum...

    Il ne finit pas sa phrase car son attention était fixée sur le drôle de panda, il se mit a ricaner.

    Qu'est ce que c'est que ce panda là bas? c'est votre mascotte? c'est pour ça que vous l'avez habillé? Et comment vous lui avez appris a fumer? c'est trop cool, mais ce n'est pas très bon pour sa santé.
    avatar
    Terra

    Messages : 54
    Date d'inscription : 19/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: on se remet doucement et on sourit!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Terra le Lun 10 Déc - 13:06

    Ici auront donc lieu les séparations.

    Hélas même. Non pas que ça la dérangeait de voyager avec des inconnue, tous ses amis l'avaient été et de fil en aiguille ils deviennent de vrai compagnons sur qui on peut compter.

    La magicienne attendra cependant que tous aient finit leur discussion avant de souhaité bon retour à Noran et sa fille.
    Non sans un petit pincement au coeur: quand des connaissance doivent partir c'est toujours déplaisant. Et Terra appréciait la petite Mia. Ensuite, la magicienne en appris plus sur les sages et nota un certain ressentit.
    Elle avait bien vu cette caractéristique que sont les cheveux blancs de ce peuple. Une autre explication à leurs réaction devant-elle.
    Mais, d'après Cid, qui avait été beaucoup de chose pour la jeune femme, à la fois son deuxième père et son précepteur malgré son affiliation à l'empire de part son statut d'ingénieur, la conservation de ce genre de caractéristique n'est pas normale. Pourquoi? Elle n'en savait rien. Ou ne s'en souvenait plus.

    Pavel et Luxcis semblaient plutôt à l'aise sans pour autant se ressembler. Le chevalier noir venant d'enlever son heaume massif.

    On ne peut juger une personne à son visage mais au moins il nous montre qu'il a confiance... où qu'il n'a pas peur.

    Sana-kan, elle, était émerveillée par l'armure du guerrier, ce qui fit sourire la jeune femme, pour des raisons connues d'elle seule.
    C'est à ce moment que Maïwen vint la voir.


    Un peu fatiguée, j'ai eu du mal à m'endormir mais ça va, ce n'est pas la première fois que mon sommeil n’excède pas les quatre heures. Dit-elle sur le ton de la plaisanterie avant de retrouver un brin de sérieux.
    Mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas que pour moi que la nuit fut courte. Heureusement, vous semblez allez mieux tout les deux.

    Le simple fait que la barde ce fut mise à chanter en chemin était une preuve en soi. Quand à Kotaro, bien que complétement dans le cirage, il redevenait petit à petit capable de mouvements coordonnés et de paroles sensées.

    La veille a été riche en événement dont Terra n'avait pas idée. Bien que, elle avait remarqué le retour tardif et séparé de l'ainée et de la benjamine du groupe. Elles qui marchaient mains dans la mains peu de temps auparavant.


    Je me demande bien ce qu'a pu leur dire l'oracle.

    Mais si la mère de Mia les avaient séparées du groupe, c'est pour une raison alors la jeune femme ne leurs demanderait rien.

    Quel étrange personnage. Ainsi fut décrit Henry, la voix à peine plus audible qu'un souffle.


    _________________
    avatar
    O'Bi-Ru

    Messages : 59
    Date d'inscription : 17/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: mal de mer...
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Au fil de l'eau

    Message  O'Bi-Ru le Lun 10 Déc - 18:18

    O'Bi-Ru s'attendait un jour ou l'autre à entendre ce genre de remarque sur son... aspect. Beaucoup, si ce n'est tous, ne connaissent l'existence des pandarens, et à de nombreuses reprises il dût faire avec les aprioris de chacun, mais ne général il était bien accepté.
    Certes, c'est la première fois qu'il se retrouve face à ce genre de plaisanterie, et "mascotte"... voila bien un terme étrange pour le qualifier.

    Le pandaren décida de jouer le jeu, et regarda l'homme à moustaches droit dans les yeux. Son apparence restait calme, mais ses yeux pétillaient d'étincelles. Il se rapprocha de Henry.

    Il s'arrêta à un poil de l'homme, son embonpoint ne lui permettant pas d'être truffe à nez avec l'individu.

    Il plissa les yeux. Le calme avant la tempête. Il était d'un sérieux tel qu'il eu du mal à se reconnaitre.
    Il dit, d'une voix tout aussi calme :

    Raciste, va.

    Contenu sponsorisé

    Re: Au fil de l'eau

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 19 Sep - 14:22