Log 02. Sana-kan, nouveau départ

    Partagez
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Log 02. Sana-kan, nouveau départ

    Message  Sana-kan le Dim 21 Oct - 22:19

    Nom: Musubi
    Prénom : Susuno
    Nom usuel: Sana-kan
    Age : estimé à 3000 ans
    Race : Androïde
    Terre d'origine : Peut-être sur Terre...

    Description physique :
    J'ai l'apparence d'une humaine, encore que ce point est discutable vu ce que l'humanité est devenue. Environ 1m 70, Les cheveux noirs coupé en carré avec une longue mèche tombant sur le front. Les pupilles toutes aussi noir mais la peau assez pale. Fine, Je porte toujours une combinaison en fibre synthétique souple noire sous ma veste et mon arme est fixée à ma cuisse droite.
    Bien sur les apparences sont souvent trompeuses et le principe de mon corps est de s'adapter. Ainsi, suite à divers dysfonctionnement qui me restent inconnus suite à mon premier passage inter dimensionnel, j’ai l’apparence d’une enfant de douze ans.
    Mais je sais désormais qu’au moindre problème je pourrais redevenir celle que je suis.

    Caractère :
    Androïde à conscience humaine? Depuis peu, je possède un certain libre arbitre. Mais ce que vous appelez caractère ne sont que des facettes que je sais utiliser à mon avantage, si adopter un comportement peut m'apporter un intérêt alors autant en jouer. La seule chose qui me qualifie vraiment est la ténacité car, que la mission soit de protéger ou détruire, les deux seront fait méticuleusement sans jamais abandonner.

    Métier : Sauvegarde, agent du bureau gouvernemental.

    Signes particuliers : Le symbole des sauvegardes gravé sur le front, ce dernier peut disparaitre quand il n'est pas nécessaire de s'identifier en temps qu'agent ou sauvegarde (et donc n’apparait que lorsque je suis sous forme combattante.

    Passions/Objectifs : arrêter l’expansion de la méga structure, trouver un terminal génétique à cette fin. Peut être qu'ainsi, ma mission sera enfin terminée. Oh et rentré chez moi un jour, on peut toujours espérer non ? A défaut, retrouver ma mémoire humaine.

    Pouvoirs: Mon exosquelette est un parfait mélange de carbone et de silice, entièrement modulable, je possède, comme toute sauvegarde de mon niveau, un émetteur positronique ainsi qu'une lame de sauvegarde. Ces deux armes sont constituées des mêmes matériaux que mon corps.

    Histoire passée:
    Archive de la netsphere: Susuno Musubi: agent enquêtrice du bureau gouvernementale, humaine porteuse du net gène, morte lors d'une enquête, assassinée par des silicates de 1ere génération. Son esprit et code génétique ont été transféré dans les archives et ça conscience à accepté d’intégrer le premier corps artificiel crée pour lutter contre les mutants de silice.
    L'attaque fut repoussé mais la net sphère à activé son système d'auto défense, les raisons sont inconnues, seul un humain portant le net gène pourrait permettre de récupérer le contrôle de la méga-structure (qui a déjà incorporé la lune).
    Depuis 3000 ans, les sauvegardes sont hors de contrôle et massacre tout hors la loi non porteur de terminaux génétiques. Ainsi Susuno Musubi devint Sana-kan, Androïde privé de choix et exécutant les ordres.

    Mais les humains ont fini par retourner la situation et la 1ere des sauvegardes put retrouver une conscience humaine et la mission de protéger Cibo, sauvegarde illégale de niveau 9. Le potentiel des deux créatures artificielle, associé aux données génétiques de Susuno permit la conception d'un embryon qui, s'il pouvait se développer, pourrait bien permettre la restauration de la net-sphère (ou reso-sphère) et l’arrêt de l’expansion de la méga-structure.
    Mais une fois de plus, les Silicates, ne comptait pas les laisser faire.

    Les données sur Sana-kan furent perdues, elle connaissait les risques en acceptant sa mission et elle ne pourra plus jamais rejoindre la reso-sphère si elle ne parvient pas à protéger l'Embryon.
    Il semblerait que son corps ait été détruit, de même que celui de Cibo.


    Les derniers instants :
    Le combat était perdu... j'avais perdu, ils allaient l'avoir. Soudain, Killy est arrivé, ensemble nous avons vaincu les silicates. Mais à quel prix? Cibo reposait morte à coté de moi. Notre enfant allait bien, comme je lui avais promis mais je n'ai pas pu la protéger elle.

    ...dommage structural...
    ...dommage fonctionnel...
    ...régénération impossible...
    ...dégradation système...


    Stupide ordinateur, je n'ai pas besoin que tu affiche ces données sur ma rétine pour le savoir, j'ai bien vu par moi même qu'il me manquait un bras et mes jambes.
    J'étais allongée sur le sol, je vis une silhouette approcher. Killy? Il a survécu?

    ...analyse iris: sauvegarde, niveau 6, Killy...
    Encore un train de retard.
    J'ai beau essayer, j'ai du mal à bouger, ne serait-ce que remuer mes lèvres. Il le faut, lui seul peut le faire maintenant.


    Kil...ly, protège... le... globe. Il... il y a une zone... non... contaminé.
    Comment ça?
    Em... emmène le... là-bas...
    A cette instant, je ne vis plus rien, ne sentit plus rien, une profonde noirceur s'empara de moi, m’empêchant d'au moins assister au départ du cyborg et de dire adieu à ce monde si chaotique.

    Puis un grand flash rouge inonda mon champ de vision alors que mes paupières étaient maintenue close. Une lumière frappait mon visage.

    Je connus ainsi un nouveau voyage inter-dimensionnel. Cette fois ci, je n’étais plus dans la mégastructure mais dans un nouveau monde…si différent. Mon corps, c’était régénéré, mais gardait une forme enfantine. Les journées se succédèrent, me surprenant toujours plus, j’ai ainsi appris l’existence de la magie, une forme de pouvoir que je ne peux accepter mais, à défaut de pouvoir y faire quelque chose, je tente de m’intégrer sous ma forme, tout en me méfiant de ce que je ne peux comprendre.

    Seulement, comme je m’y attendais, un monde pareil ne pouvait durer, il nous fallut fuir, moi et l’ensemble des habitants qui ont survécu à la première attaque.
    De part mon apparence, on me conseilla rapidement de retraverser le « dôme » … je n’allais pas me faire prier, n’ayant pas de raison valable de rester plus longtemps.
    Néanmoins, je n’ai pas de nouvelle de mon « hôte » : celle qui m’hébergea lors de mon cour séjour. C’est la seule pour qui je suis capable de m’inquiéter pour le moment.

    Bref, encore un monde, mais toujours pas le miens… et certains mages sont eux aussi passés avec moi…


    Maï: Validé

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Juil - 15:14