Le range barques

    Partagez
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Le range barques

    Message  Maïwen le Mer 31 Oct - 18:31


    Mia sourit de la curiosité de Terra, elle posait tant de questions! Elle était fière de pouvoir présenter son monde aux Fuyants. Surtout lorsque ceux ci inspiraient confiance.

    Maïwen, qui semblaient être la plus âgée, était aussi la plus mélancolique. Elle ne l'avait pas beaucoup vu sourire depuis son arrivée, et son regard semblait vide. Comme celui de son père, dans les premiers temps de séparation avec Kali.. Mais, elle n'avait cependant pas perdu le nord!



    En effet, nous sommes arrivés. Je dois donc vous informer de deux ou trois choses. Lorsqu'ils se saluent, les Sages posent la paume de leur main droite sur le coeur, juste ici. Comme ça.dit-elle en imitant le salut.

    Vous les saluerez de cette façon, après qu'eux vous aies salués une première fois, et vous les saluerez chaque fois que vous devrez leur adresser la parole. Enfin, pas à chaque fois... mais au début d'une discussion. Et comme pour dire au revoir, on salue avant de s'en aller.

    L'arbre était d'une immensité sans non. A l'instar du village Woki, les habitations étaient creusées dans le bois. Seulement dans le premier village où on ne trouvait qu'une maison par tronc, dans le second, on trouvait le village entier dans un seul tronc. On y voyait des lumières bleues s'échapper à plusieurs endroits, et notamment sur des petits quais, où les attendait quelques personnes. Il y avait autant de garde que de Fuyants, une femme, et un autre homme.

    Spoiler:

    Spoiler:

    Ils débarquèrent, laissant les gardes s'occuper des barques. L'homme s'avança, les salua, et s'adressa à Mia, qui avait la tête baissée, et la main sur la poitrine.


    Va Mia.

    Un grand sourire barra son visage, et elle alla se réfugier dans les bras de la femme.

    Maman!

    Nous allons faire connaissance un peu plus tard si vous le voulez bien. Suivez moi, vous allez pouvoir manger et boire; et me raconter vos histoires respectives.

    L'Oracle avait cependant une requête.

    Je voudrais seulement parler quelques minutes avec la petite fille qui est avec vous. Je vous assure qu'il ne lui sera fait aucun mal. Mia restera avec elle. Nous serons dans cette Masi là, dit-elle en pointant du doigt, le logement le plus haut de l'arbre.

    Ont-ils vraiment le choix?
    avatar
    Pavel

    Messages : 58
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Dans un amphi

    Feuille de personnage
    Etat physique: Fatigué après une longue journée de marche. Et... HIPS !
    Endurance:
    60/100  (60/100)

    Re: Le range barques

    Message  Pavel le Mer 31 Oct - 19:58

    Une fois le visage séché d'un revers de manche, Pavel pu de nouveau s'extasier devant la magnificence de ce nouveau monde.
    Après avoir appris les us et coutumes du salut, une question resta en suspens sur les lèvres de Pavel :

    Comment se fait-il que cet arbre soit aussi grand ? La magie de ce monde doit être extrêmement puissante pour arriver à modeler ainsi la nature. Surtout que creusé d'une multitude d'habitations, cet arbre est encore envie..

    Ils arrivèrent à quais (Même pas fatigué ! Juste un peu mouillé...). Pavel rangea les rames, et fut pris d'un étrange sentiment lorsque qu'il vit les gardes les accueillir.

    Il se rapprocha de Maïwen quand il descendit de la barque et lui chuchota :
    Ils ne plaisantent pas avec les Fuyants ici.. mieux vaut ne pas faire de grabuge et se plier à leurs requêtes.

    Lorsque l'homme, que Pavel trouvait très beau, s’avança pour les saluer, en bon élève, le guerrier en fit de même.

    Ensuite, il pu contester à quel point leur guide aimait sa mère, ce qui était normal puisqu'elle en avait beaucoup parlé pendant le voyage.

    Toujours un chuchotement en direction de Maïwen :
    En parlant de requête... Il vaut mieux rassurer Sana-kan.

    Et c'est ce qu'il fit. Pavel s'accroupit devant la petite fille en noir :
    Bon... On va être séparé pour un petit moment.. Mais ne t'en fait pas, tu peux avoir confiance en Mia. Elle nous a guidé jusqu'ici sains et saufs. Si elle avait voulu nous nuire, ça serait déjà fait !
    Pour le moment, nous n'avons pas le choix, nous devons faire ce que demandent nos hôtes : tu dois suivre Mia et sa mère. Mais la décision te reviens. Si tu ne veux pas.. nous... parlementerons.
    Fini par dire Pavel avec le sourire aux lèvres.
    avatar
    Terra

    Messages : 54
    Date d'inscription : 19/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: on se remet doucement et on sourit!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Terra le Jeu 1 Nov - 21:36

    Les jeux d'eau allaient bon train sur l'autre barque tandis que celle de Terra restait sur une conversation plutôt intéressante. Bien que le pandaren y mit fin, argumentant d'une nécessité de boire un verre et de ce changer, ce qui amusa la jeune femme quand elle lui répondit.

    Je ne sais si je suis doué pour ça, peut être un mélange de deux?
    Mais je pense que mon expérience dans le domaine est encore très faible.


    Le simple fait de parler avec un inconnu lui faisait du bien. Peut-être était-ce ce qu'il lui fallait, du renouveau.


    J'attends votre invitation autour d'un verre alors. Concluait-elle, malicieuse.

    Apparemment, le combat naval ce finit sur l'abandon de Pavel, le tout dans la bonne humeur. Ce monde avait un certain charme, capable de leur faire oublier leurs malheurs.


    Ils arrivèrent enfin devant l’immense arbre, dans lequel était abrité une véritable ville. Avant de débarquer, Mia leur expliqua la coutume voulant que le salue ce fasse main sur le cœur.

    Très bien, nous ferons comme tu dis. Son regard survola l'ensemble du groupe qui l'accompagnait, s'assurant que tous avaient bien compris les directives.

    Le comité d'accueil semblait réunir quelques personnes importantes, que Terra identifia du fait qu'ils les abordaient en premier. Bien que restreinte, ces deux personnes avaient autours d'eux une sorte de garde. Personnelle ou cérémonieuse? La magicienne n'en savait rien le fait est qu'elle était présente pour éviter tout incident.

    Terra salua donc comme on lui avait appris.
    Si l'invitation du jeune homme était la bienvenue, la requête de la mère de Mia, qui, au passage, n'avait pas menti sur sa beauté, était bien plus gênante dans le sens où la jeune femme n'aimait pas l'idée d'isolée l'enfant qui les accompagnaient dès leurs arrivées.

    Tandis que Pavel discutait avec la concernée, Terra se plaça entre eux et l'oracle, bras croisé, le visage montrant une expression... peu tranquillisée.


    Je dois vous avouez que votre demande ne me plait pas trop.
    En cela, elle espérait au moins avoir le soutient de Maïwen.
    Nous avons vécus plusieurs événement tous ensemble et vous laisser la plus petite d'entre nous ainsi... ça... me dérange.
    Nul colère ou animosité dans ses propos envers l'oracle qui tenait encore ça fille dans ses bras. Elle ne faisait que décrire ses sentiments, sur un ton légerement hésitant. Elle cherchait ses mots pour expliquer clairement son point de vue sans courroucer la femme qui les accueillait.
    Un petit silence ce fit avant que la jeune femme ne continue.


    Vous nous promettez que tout ira bien... Je vous crois, Mia est une bonne personne et je suis certaine que l'amour qu'elle vous porte est mérité.
    Elle ne pouvait imaginer que la mère de Mia puisse être méchante ou mauvaise. Pas d'après ce qu'elle a vu et ce qui lui avait été relaté.

    Cependant, je pense que Sana-kan est suffisamment grande et mature pour prendre une décision.
    La magicienne ne sous-entendait pas un possible refus catégorique, ils avaient tous compris et l'enfant surement aussi qu'ils n'avaient pas vraiment le choix. Mais, si cette dernière souhaitait être accompagnée, il devrait en être comme elle le désire...

    Aussi, j'espère que vous respecterez son choix.
    Après cela, elle ce retourna vers la petite fille, s'abaissa à sa taille et lui posa doucement la main sur l'épaule avant de lui parler de douce voix.

    D'accord? Qu'en pense tu? Tu veux bien aller avec la dame et Mia ou tu veux que quelqu'un t'accompagne?

    Quelle est la raison de cette étrange demande? Son age? Son monde d'origine?... autre chose?


    _________________
    avatar
    O'Bi-Ru

    Messages : 59
    Date d'inscription : 17/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: mal de mer...
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  O'Bi-Ru le Sam 3 Nov - 17:39

    O'Bi-Ru suivit le mouvement pour arrêter sa barque. Il fut bien content de quitter ce moyen de locomotion.

    Et dire qu'il faudra repartir avec...

    Il faut avouer que le panddaren était un peu dans les nuages quand les sages arrivèrent, obnubilé par le paysage.
    Mais il se rattrapa bien vite quand il posa sa grosse patte sur sa poitrine.

    Que les éléments vous accompagnent
    , ajouta-t-il.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Maïwen le Lun 5 Nov - 18:21

    La main sur le coeur, je saluais alors les Sages. Je ne pu m'empêcher de m'incliner un peu en même temps. Vieux reste d'une époque révolue.

    L'homme est... trop parfait à mon goût.

    L'Oracle, mère de notre guide Mia, est une femme magnifique, elle paraît également bien jeune. En fait, je lui donnerais mon âge... Lorsqu'il fut question d'emmener Sana, tout le monde assaillit la petite. Mais elle, qu'en pensait-elle?

    Pour le savoir, je me concentre, et...

    Mes yeux s'écarquillèrent de surprise. Comment est-ce possible?


    Madame, si vous le permettez, j'aimerai vous accompagner, non pas pour exercer quelque surveillance, mais, j'aurai une question à poser en privé à la demoiselle moi aussi. Lorsque j'aurai ma réponse, je vous laisserai seules. Est-ce possible?


    _________________
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Sana-kan le Lun 5 Nov - 19:51

    Sans nul doute, j'attire l'attention. Mais je crains que ce ne soit pas pour les raisons qui me convienne.

    L'accueil restait somme tout à fait normal, un chef... plutôt jeune, autoproclamé? Pas d'après Mia. Je me demande quel age a leur civilisation. Bref, quoi d'autre? Une garde et une... conseillère peut-être?

    Ah non, c'est la mère de notre guide apprentie pirate informatique. Donc l'oracle. Et si ses pouvoirs avaient pu me laisser indifférente avant d'arriver, maintenant qu'elle souhaite me voir personnellement et seul à seul, je n'avais désormais plus aucun doute sur ses capacités que je ne comptais ni remettre en question, ni sous-estimer.

    Suite à ça demande, je me mis à serrer un peu plus fort la main de Maïwen que j'avais repris lors du débarquement... non je n'ai pas vraiment envie d'y aller comme ça.

    Mais maintenant, à la voyante de faire attention. Peut importe mon manque de force ou d'énergie actuel, il serait dommage de devoir... enfin vous avez compris l'idée non? Mon terminal lui l'a bien compris. C'est même lui qui me suggère cette approche.
    Et je vous assure qu'un tir de GBE, même sans viser peut faire très mal... enfin, je sais aussi que je ne serais pas capable de l'utiliser à plein potentiel. Qu'importe. Le niveau actuelle suffirait a exploser le corps d'un Silicate. Alors d'une jeune femme...

    Ah, on attend ma réponse. Je note que l'on prend tout de même ma défense. Merci. Même si chacun le fait à sa façon.
    Le sableux me parait bien docile devant des inconnus. Quand à la fille aux cheveux verts, elle ne ce mouille pas trop non plus...
    Ouais en fait c'est à moi de voir mais je n'ai pas vraiment le choix

    Je répondis donc timidement et confusément, baissant la tête comme si je voulais cacher mon visage par mes cheveux face à tout ces regards posés sur moi.


    Euh... je voudrais pas être toute seule... il y a Mia mais... si Maïwen veut venir... je veux bien.


    Et voila que cette dernière à elle aussi des questions à me poser. Je lui aurais bien dit de me les soumettre de suite, surtout que nous avions le temps lors de la traversée, mais ce comportement ne collerait pas avec mon état de gène simulé.

    On pourra parler mais... j'aimerais que tu reste... C'est d'accord?
    Dis-je le plus mignonnement possible en regardant l'assemblé, mais surtout l'oracle et Maïwen.

    Un public pour une possible mise en scène?






    Dernière édition par Sana-kan le Lun 5 Nov - 22:50, édité 1 fois
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Maïwen le Lun 5 Nov - 20:22


    Cela se compliquait un peu à l'Arbre île. A peine arrivés, deux de leurs membres se voient séparés du groupe. Maïwen gardait la main de Sana-Kan mais une sorte de peur se mit à la gagner. Elle n'en laissait rien paraître. La peur c'est pour les faibles.

    Je ne vois pas d’inconvénient à ce que vous veniez avec nous l'espace d'un instant.

    Je promets de faire vite. Merci de tant de gentillesse.

    Ainsi, Sana-Kan et Maïwen s'éloignaient, suivant Mia et sa mère. Elles disparurent dans le grand escalier qui permettait alors de retrouver le village.

    Ne vous en faites pas pour elles, Kali ne peut blesser ou faire de mal. Elle a du ressentir quelque chose qui la perturbait, et elle cherche la réponse, c'est tout. Allons, suivez moi, je pense que ce voyage jusqu'à nous vous a ouvert l'appétit!

    C'est alors au deuxième groupe d'emprunter ces escaliers qui disparaissent derrière les pas des gardes, rendant le village inaccessible à un quelconque étranger.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Un nouveau départ

    Message  Maïwen le Mar 27 Nov - 9:32

    L'aube pointait seulement le bout de son nez qu'Orlo était déjà debout, avec trois gardes, sur les quais. Le petit port était en effervescence, des Sages apportaient des paquets plus ou moins gros et les dispersaient dans les embarcations.

    Les petites lumières bleues brillaient de mille feux.

    Les hôtes de chaque héros commencèrent par réveiller leur invité, avant de les faire passer à table. Le petit déjeuné local se compose de thé, ou de lait de Sajhk, une sorte de vache locale, ou du lait de chèvre. On mange du pain brioché avec une matière grasse végétale. Ca va? Pas trop dépaysés? Et il y a même du miel (Tu peux manger tranquille Terra).

    Quand le soleil fut parfaitement visible, dépassant tout juste la cime de l'arbre Kaya, les hôtes pressèrent un peu les aventuriers, en leur expliquant qu'ils doivent les mener au range barques où ils sont attendus pour leur périple.

    Et que de plus amples informations leur seraient fournies sur place.
    Et chaque couple hôte-invité se rendit sur les quais.
    avatar
    Terra

    Messages : 54
    Date d'inscription : 19/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: on se remet doucement et on sourit!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Terra le Mar 27 Nov - 14:06

    La nuit fut plutôt mouvementée.
    Certes l'accueil fut chaleureux, malgré les regards curieux, et le couchage confortable, mais c'était sans compté l'esprit agité de Terra.

    Elle avait put s'endormir rapidement mais uniquement pour être la proies de maints cauchemars et mauvais rêve, allant du monde dôme à son monde d'origine en passant par ici.

    Il ne lui fallut que peu de temps pour se réveiller en sursaut, apeurée pas sa vision, effrayer à l'idée de se rendormir.
    La Masi était encore active, la jeune femme en déduisit que son pseudo sommeil avait été vraiment cour.

    Comment dormir dans ces cas la? Elle avait besoin de se vider la tête de toute pensée, se calmer, atteindre une certaine sérénité. Si seulement Ramuh était là pour l'y aider...


    Voyons, je dois bien y arriver seule.

    Ce redressant, la magicienne inspecta la petite salle. Son hôte dormait d'un sommeil profond à quelques pas de la. Au moins ne l'avait-elle pas réveillée. Elle inspira à grand coup et ferma les yeux. Les souvenirs de ses mauvais rêves réapparurent pour lentement ce dissoudre. Terra s’intéressa plus aux belles choses qu'elle avait vécu dans le passé et qu'elle avait vu en ce jour.

    Le temps défila, sa sensibilité augmenta et elle fini par ce demander si un rêve en particulier était vraiment le sien... il ressemblait plus... à une émanation, un pouvoir fort dont elle ne parvenait pas à déterminer la source.

    A n'en plus douter, ce monde recèle de puissant mage, toujours plus qu'elle actuellement.
    Cependant, ce qu'elle savait des sages la rassurait, aussi puissant soient-ils, la destruction n'est pas leur pain quotidien.

    Deux heure. Deux heures et le sommeil ne la prenait pas. Cet endroit manque de lumière, un clair de lune aurait été le bienvenu. Elle s'en créa un par magie, atténuant son intensité pour ne pas déranger sa voisine.
    Une heure de plus et, enfin, elle parvint à trouver un sommeil calme et reposant...


    ...Qui fut pour le coup de courte durée, le soleil c’était levé. Rapidement, on vint chercher la jeune femme pour le repas du matin et, Oh! Joie! Le miel est la!

    Le petit déjeuné ce fit dans la bonne humeur, quoiqu'un peu rapide, de même que les ablutions, juste ce qu'il faut pour être présentable au matin. Terra n'avait même pas eut le temps de rattacher ses cheveux!


    J'espère que les plus "peureux" ne verront pas ça comme une provocation...


    L'astre du jour devenait visible et l'heure du départ arriva. La jeune femme remercia la petite famille avant de suivre son hôte vers son point de rendez vous. Une fois là-bas, elle aperçu Orlo, entouré de sa garde.


    Je n'aime pas ce protocole. Trop... stricte. Si nous voulions du mal aux sages, c'est cette nuit que nous aurions frappé...

    Terra salua respectueusement le chef de la garde, la main sur le cœur comme on le lui avait apprit.
    Apparemment la première, elle attendit l'arrivée d'autre personnes, où que quelqu'un ne lui pose une question. Bien sur, elle se demandait où ils allaient les conduire mais, autant attendre que tous soient ici pour obtenir cette réponse.


    _________________
    avatar
    Pavel

    Messages : 58
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Dans un amphi

    Feuille de personnage
    Etat physique: Fatigué après une longue journée de marche. Et... HIPS !
    Endurance:
    60/100  (60/100)

    Re: Le range barques

    Message  Pavel le Mar 27 Nov - 23:58

    L'aube pointe le bout de son nez...
    Le petit matin est arrivé...
    Il est l'heure de se réveiller
    il est temps de se lever....
    DEBOUT ESPÈCE D’EMPOTÉ !


    Et c'est ainsi que Pavel se réveilla, tiré de son sommeil par une voix tout provenant du fin fond de ses songes. Mais en réalité il fut réveillé par les doux chuchotements des adolescentes qui l’avait accueillit pour la nuit. D'un coup d’œil, il vérifia que ses affaires n'avaient pas bouger.

    Sans surprise, tout était là : ses épées, sa dagues, ses sacoches, sa cape et son plastron.

    Il avait passé une nuit fort agréable. N'ayant pas fait usage de sa psynergie la veille, il ne savait pas si ses pouvoirs pouvaient se régénérer facilement dans ce monde.
    (Je ne sens pas d'enclave entre l'énergie de sol et moi.. Si j'y vais doucement, ça devrait passer)

    Comble de joie ! c'est tout juste si on ne lui apporta pas le petit déjeuné au lit !
    Merci beaucoup pour votre hospitalité. Et pour ce réveille fort agréable.
    Et pour ce petit déjeuné.. Tout ce que j'aime !

    Bref, si vous avez besoin de quelque choses, demandez moi.


    Les politesse et le repas fini, le Mystique repéra une salle d'eau et se permit de l'occuper quelques instants. (Après avoir demandé bien sûr ! On n'est pas à Loho ici !)
    (Tout le monde est beau est propre. Je m'en voudrais de faire tâche.. C'est le cas de le dire !)

    Son hôtesse semblait tout de même pressée de l’amener au lieu de rendez-vous. Oui oui, de l'y amener.
    Je vous jure, j'ai bien repéré le chemin du retour je pourrai me débrouiller tout seul..

    Mais rien n'y fit. Coup dur pour Pavel qui avait l'habitude d'explorer librement chaque nouveau village qu'il traversait. Il avait même le loisir de fouiller malles et jarres chez les habitants, à la recherche de quelques piécettes ou d'herbes médicinales.

    Vous trouvez cela grossier ? Il y a pire que votre Mystique adoré ! Il parait qu'un guerrier avec un bonnet verre et qui adore les triangles s'amusait à casser tous les pots qu'il voyait. La légende raconte que les pots se recollaient tout seul à chaque fois qu'il changeait de pièce. Mais ce n'est qu'une légende...

    Quoi qu'il en soit, Pavel compris qu'il était "escorté" pour éviter qu'il ne fasse des bêtises. Aussi, cela ne l'étonna pas de voir Orlo entouré de sa garde.

    Salutation seigneur Orlo. Il fait bon dormir dans votre belle cité. Et merci pour votre accueil d'hier soir. C'était inattendu et très amusant !


    Aaaaah Terra ! Je suis content de te voir ! Comment vas-tu ? As-tu bien dormis toi aussi ?
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Sana-kan le Mer 28 Nov - 17:30

    La nuit c'était bien passé, aucun soucis, je n'avais pas compris pourquoi Mia ne dormait pas chez sa mère mais bon.
    Je ne vis que peu de temps Luna qui semblait être au banquet uniquement pour garder sa sœur et au finale, je me retrouvais seule avec la petite Prisca.

    Gentille, certainement joueuse et espiègle mais trop fatiguée, le sommeil l'a prit bien vite. Chance pour moi, cela m'évitait d'attendre des heures avant de pouvoir "m’endormir".

    Le matin fut bien plus mouvementé. Une bonne dose de sucre, agrémenté de quelques protéines pour donner le change. Pas de quoi me maintenir au top mais suffisamment pour tenir en cas de coup dure.

    Prisca m'entraina alors dans une pièce isolée, ne comportant qu'un grand récipient remplie d'eau.

    J'ai peur de comprendre...
    Et ma crainte était justifiée, venait l'heure du bain!


    Non... mais... pas la peine, fallait pas, je...


    ...N'eut pas le temps de réagir, elle me trainait déjà vers l'eau.

    Merde... Synthèse! Dépêche! il me faut une nouvelle peau!

    ...Zone de synthèse à déterminer...
    Partout! Vite, je dois gagner du temps.
    ...Création tissus épidermique...
    D'accord, d'accord, tu as gagné... me jette pas à l'eau comme ça!
    ...Et regarde pas!


    Elle ce moqua de ma pudeur mais cette simple phrase m'avait laisser le temps d'avoir des jambes "humaines" et de détacher la partie inférieur noir de ma combinaison qui jusque la était bel et bien fixée à mon corps. Quel gâchis!


    ...opération interrompu...
    Ah non c'est pas le moment!
    ...Ressource insuffisante... Détachement couche superficielle...
    Qu'est-ce qui manque?! Pensais-je alors que j'enlevais maintenant le haut qui lui aussi venait de ce détacher de mon corps...
    ...Progression suspendue: 99,9%...
    je ne ressent pas vraiment de manque. Ça doit être minime.

    Un petit cri ce fit entendre, étrange mélange entre horreur et stupeur

    Ton dos... Comment tu t'es fait ça?
    J'y passais ma main. En effet, au touché, une large bande de tissu cicatriciel recouvrait mon omoplate gauche.
    Pas si minime que ça, mais pas aussi grave que ce que je craignais.


    Je pris un air fâché: Je t'avais dit de pas regarder!
    Bon, ça à l'air de ressembler à une blessure ou une brulure qui n'aurait pas complétement guérie...
    J'aime pas qu'on regarde ça. Dis-je en me tournant face à elle.
    La fillette détourna le regard.

    Je voulais pas te vexer... Mais c'est.
    Moche, je sais.
    Non! Je voulais dire... ça m'a surprise. Il t'es arrivé quoi?
    Un accident. Quand j'étais plus petite.

    Le ton était sans équivoque, autant éviter de détailler un mensonge qui disparaitra dans peu de temps. Je soupirais, Prisca, elle, ne savait plus ou ce mettre.

    Écoute... Oublions ça. D'accord? Si on s’amusait un peu plutôt?
    Joignant le geste à la parole, je lui envoyais ma première attaque aquatique. Les représailles ne ce firent pas attendre.
    Toutes la Masi pouvait nous entendre crier et rire comme deux gamine de cette age.

    Bon je peux partir maintenant?
    ...............................................................

    Luna m'avait accompagnée jusqu'au quai après que j'ai remercier Prisca et sa famille. En espérant que la petite fille tienne sa langue.
    Il existe des méthodes tellement plus simple pour s'en assurer hélas je ne peux me le permettre ici. Surtout avec la consommation d'énergie de ce matin.

    Quoi qu'il en soit, nous voila devant le grand gaillard chef de garde dont je ne connais toujours pas le nom. La fille aux long cheveux vert et le sableux était déjà là.


    Bonjour! Bien dormi? Moi je suis en pleine forme!
    Pas vraiment non.
    Ah euh oups, désolé, bonjour monsieur! Dis-je en réitérant le salut rituel de ce peuple.
    Les traditions... pfff très peu pour moi!
    avatar
    O'Bi-Ru

    Messages : 59
    Date d'inscription : 17/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: mal de mer...
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  O'Bi-Ru le Jeu 29 Nov - 6:57

    O'Bi-Ru ouvrit les yeux au petit matin. Sa première réaction fut de vérifier sa position. Il n'avait pas bougé de la nuit... un soulagement.

    Son hôte vint le chercher peu après, lui intimant de la suivre. Il se leva sans dire un mot, se secouant pour retirer le manteau de gouttes que la brume matinale avait déposé. Il rangea les trois petits godets, vides. Les éléments ne l'ont pas abandonné, même ici.

    C'est avec son imposant sac dans le dos qu'il rejoignit le reste de la troupe sur les quais.

    Il arriva avec un grand sourire, et ne sachant si des conversations étaient déjà engagées, il dit :

    Bonjour à vous tous !

    Une formule de politesse qu'il se devait de respecter.
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Maïwen le Jeu 29 Nov - 10:42

    Quand mes yeux se rouvrirent nous étions au range barques. Kôtarô était assis par terre, et l'Oracle me tenait toujours la main. Le voyage ne provoqua AUCUNE sensation.

    Je me sentais ridicule de ne pas y avoir pensé plus tôt...Le pouvoir de disparition que Kôtarô avait essayé de m'apprendre, je n'y avais pas songé.
    Rester droite.

    Tous les autres étaient déjà arrivés, j'espère que nous ne sommes pas trop en retard...
    Je vis Orlo et le saluais comme il se devait.


    Non mes amis, vous ne rêvez pas, c'est bel et bien Kôtarô. Il revient d'un long périple que je vous conterai quand nous serons à destination. Seulement, il peine à marcher et parler, je sollicite donc votre aide pour l'aider à se déplacer, car seule je suis bien trop... faible.

    C'est clair, je DETESTE ce mot. L'impuissance est la pire des punitions.

    Orlo regardait Kali avec des yeux étonnés, elle ne l'avait pas averti de la présence de cet étrange individu, bien plus grand et corpulent que les autres, portant des signes sur le visage, telles les tribus Glauques. Elle lui répondit que c'est aussi une histoire qu'elle lui contera plus tard.

    Elle en profita pour nous avertir que Noran et un Fuyant se déplaçaient vers nous. Qu'elle envoyait donc son page et un soldat avec nous. Que nous les rencontrerions en chemin, et que le page et le garde rentreraient faire un rapport sur lui. Ou sur eux. Car elle avait sentit la faille s'animer mais point d’énergie en résultant.

    Comme avec Sana-Kan...

    Un jour, je comprendrai ce qu'elle est. Il suffit pourtant d'une simple explication...Enfin, ce n'est pas le moment de penser à cela, mais de monter dans les barques.


    _________________
    avatar
    Sana-kan

    Messages : 55
    Date d'inscription : 21/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: Stable, modèle adulte indisponible
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Sana-kan le Jeu 29 Nov - 20:15

    Tout le monde était là mais le chef ne pipait mot.
    Il faut dire que les fuyants du dôme affichait une mine surprise devant le grand inconnu qui se tenait... enfin ce tenir c'est un bien grand mot pour lui, faible comme il semblait l’être, ce maintenant à mon avis très difficilement debout.

    Bref, un homme imposant, dont la stature aurait de quoi effrayer n'importe quel enfant des chantiers tellement il était différent, était au coté de Maïwen. Et même soutenu par cette dernière.

    Le regard perdu dans le vide, on aurait dit qu'il ne se rendait même pas compte de la présence de connaissance.

    Je me rapprochais du sableux, peu rassurée par la présence de l'inconnu et lui demanda à voix basse, ce qui ne manqua pas de le tirer de son état, quel qu'il soit.


    Euh... Pavel? C'est qui lui? Je l'ai jamais vu moi.


    S'il venait du monde-dôme, je dois l'avoir déjà vu non? Pourtant aucune données, rien! Nada! J'en perd mon langage, mais je suis certaine que cet homme n’existe pas dans ma mémoire.


    Je me demande comment vont réagir les autres. Même le chef à l'air désemparé. Une surprise surement pas à son gout.
    avatar
    O'Bi-Ru

    Messages : 59
    Date d'inscription : 17/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: mal de mer...
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  O'Bi-Ru le Jeu 29 Nov - 20:35

    O'Bi-Ru mit quand même un temps avant de comprendre qui était l'individu qui suivait la jeune femme aux cheveux noires. Ne ressemblant en rien aux autochtones, il devait forcément faire partie des autres aventuriers, et vu la manière dont la jeune en parle...

    Le pandaren se précipita pour soutenir le géant, sa stature ne devant pas poser trop de problème.

    Il pèse son poids votre ami, mais dites moi, est-il venu durant la nuit ?

    Il aurait pu venir un peu plus tôt, il vient de manquer notre comité d'accueil. D'ailleurs
    , et là il s'adressa au chef, encore merci pour hier soir, il est rare de se retrouver en terre inconnue et d'être aussi bien accueillit ! mais il faudra que je vous montre une petite coutume de mon pays, vous verrez, enfin, vous goûterez.
    avatar
    Terra

    Messages : 54
    Date d'inscription : 19/10/2012
    Age : 27

    Feuille de personnage
    Etat physique: on se remet doucement et on sourit!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Terra le Ven 30 Nov - 16:14

    Tous sont arrivé à l'heure. Tous et...

    Kotaro?!

    C'est impossible! Il avait disparu! Il n'a...


    Terra ne comprenait pas, on lui avait bien dit qu'il avait disparu peu de temps après son retour, pendant sa très courte convalescence.
    Lui aurait-on menti? Pourquoi?
    Mais surtout, comment était-il arrivé ici? Il devait attendre quelque part. Mais alors, comment ne s'en était-elle pas rendu compte... Où alors...

    Quoi qu'il en soit une profonde surprise se dessinait sur le visage de la magicienne. Pas au point de gober des mouches, mais on n'en est pas loin.

    Bon bon bon, calme toi, tout vas bien, Maïwen nous expliquera plus tard. Elle vient de le dire, elle le fera, je le sais.

    Le géant pale, par contre... le semblait encore plus. S'il n'y avait aucun moyen de savoir d'où il venait, nul doute que ce n'était certainement pas un camp de vacance.
    La jeune femme ne savait pas trop comment prendre la nouvelle. D'un coté, un survivant de plus et surtout, le bonheur de son amie.
    D'un autre, ses relation avec Kotaro avaient toujours été... tendu. Pour ne pas dire plus.


    O'bi-ru c'était occupé d'épauler le géant vacillant tandis-que Sana-Kan chuchotait à l'oreille du mystique.
    La magicienne remarqua alors que même Orlo restait sans voix. Il n'avait pas du être prévenu d'un nouvel arrivant.

    Sur cette observation, Terra lança un regard avenant vers Maïwen, tout en signalant qu'elle attendait avec impatience des explications avant de s'adresser au chef de la garde.


    Hum... voici Kotaro. Il était avec nous avant que nous n’arrivions ici.
    Même si je pensais qu'il avait disparu quelque semaine auparavant.
    Concluait-elle dans un souffle avant de se reprendre.
    Mais je crois que l'oracle est déjà au courant. Non?
    Question rhétorique s'il en est.
    C'est un de nos compagnons de voyage. Je sais que vous devez avoir beaucoup de questions...
    Tout comme moi.
    ... Et que nous devons encore vous compter nos histoires respectives mais, il vaut peut être mieux pour le moment les laisser tranquilles.

    Oui, "les". Sans savoir ce que préparait la journée, Terra se doutait bien que les histoires ne seraient pas pour tout de suite. Alors pourquoi interrompre les retrouvailles?

    Puis-je vous demander de ne pas le brusquer et de considérer qu'il est arrivé avec nous? Avant que nous ne continuions?



    _________________
    avatar
    Kôtarô

    Messages : 17
    Date d'inscription : 16/10/2012

    Feuille de personnage
    Etat physique: Momentanément indisponible. Veuillez laisser un message, après le bip.
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Kôtarô le Dim 2 Déc - 13:19

    Le géant n'avait pas eut le temps de réaliser qu'il était ailleurs immédiatement. En effet, il était on ne peut plus déphasé et ne parvenait pas à se rendre compte de la réalité dans laquelle il évoluait. Pour l'heure, il ne reconnaissait pas grand monde et la lumière du jour levant l'aveuglait. Ses yeux n'avaient pas vu la lumière depuis des jours et leur accoutumance à l'obscurité était totale. Malgré les arbres qui diminuaient l'intensité des rayons, Kôtarô fronçait les sourcils et gardait ses yeux mi-clos. Pour peu qu'il soit entaillé de tout les côtés, il pourrait ressembler à un zombi. C'est en tout cas l'expression faciale qu'il affichait. Ou drogué, au choix.

    Il observa donc les personnes en présence. Quelques têtes connues qui lui firent donc retrouver un minimum de repères. Encore que tout cela était bien insignifiant. Les explications de Maïwen étaient plus ou moins assimilées, mais restaient encore floues. Les autres, voyant l'état de fatigue extrême de leur héros international, lui apportèrent de l'aide. Il haussa un sourcil inquisiteur lorsqu'il vit qu'il s'agissait d'un panda. A plus forte raison lorsqu'il aligna des mots qui formèrent une phrase. Il s'écarta donc de lui et, l'inévitable arriva, il tomba dos au sol. Il semblait être pris d'une sorte de panique et interrogea Maïwen, ignorant déjà tout ce que pouvait bien dire Terra. C'était con, mais à sa place, vous auriez sûrement fait pareil.

    Qui avait il dans le thé Maïwen?

    A cet instant précis, il n'était pas à deux doigts de se battre malgré sa force et sa position actuelles, mais presque. Totalement désorienté et tombant nez-à-nez à un panda parlant, vous auriez réagi comment vous?
    avatar
    Pavel

    Messages : 58
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 27
    Localisation : Dans un amphi

    Feuille de personnage
    Etat physique: Fatigué après une longue journée de marche. Et... HIPS !
    Endurance:
    60/100  (60/100)

    Re: Le range barques

    Message  Pavel le Dim 2 Déc - 21:12

    Du coup, tout le monde arrive plus ou moins en même temps et les "bonjours" et autres marques de politesses se succèdent.

    Chose qui choque quelque peut Pavel, c'est le fait qu'Orlo n'ai encore rien dit.

    Et là.... SURPRISE !

    Un grand Kôtarô ! tout beau tout blanc, avec ses cheveux tout rouge !

    Pour répondre à la question de Sana, Pavel lui chuchota :
    Ah euu.. Sana-kan, comme le disais Terra, il se nome Kôtarô. Il était avec nous sous le dôme, mais je pensais, comme beaucoup, qu'il avait disparu.

    Il laissa Terra discuter avec le chef de la garde et il était prêt à aider O'Bi à supporter le géant. Mais le pendant semblait bien se débrouiller tout seul.

    A la place, le Mystique calma le grand blanc :
    Ne t'en fait pas, il n'est pas méchant, sinon ils nous aurait déjà bouffé.

    Au fait, je suis content de te revoir.

    Et la petite, là, c'est Sana-kan. Elle était aussi avec nous sous le dôme, mais tu as "disparu" avant de faire sa connaissance. Alors dépêche toi de reprendre des couleur pour ne pas lui faire peur.


    Sa BA finie, Pavel attendit la suite des événements
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Maïwen le Lun 3 Déc - 12:19

    Je m'y attendais, Kôtarô pris peur devant O'Bi Ru, en même temps, c'est compréhensible.
    Pavel fut plus rapide que moi, et tenta de le rassurer, j'appuyais sa réponse:


    Effectivement. Il n'y avait rien dans le thé mon ami, O'Bi Ru est un Pandaren. Un peu comme Thanquol était un rat-homme, lui est ... une sorte d'ours noir et blanc qui parle, qui marche à notre façon, et qui danse aussi.

    Sourire.

    Je me rapprochais de Kôtarô pour lui glisser à l'oreille en le relevant.


    C'est plus de la gamine qu'il faut te méfier. M'enfin, je t'expliquerais plus tard.

    Décidément, il y avait beaucoup de choses à expliquer plus tard.


    _________________
    avatar
    Maïwen
    Admin

    Messages : 137
    Date d'inscription : 16/10/2012
    Age : 26

    Feuille de personnage
    Etat physique: Il est 2h tout va bien!
    Endurance:
    100/100  (100/100)

    Re: Le range barques

    Message  Maïwen le Lun 3 Déc - 12:19


    Orlo semblait satisfait, tout le monde était là, sauf la jeune femme en robe blanche de la veille. Il n'eut pas vraiment le temps de dire quoique ce soit qu'elle arriva, aux côtés de Kali par la voie magique, que les Sages évitaient d'utiliser.
    Mais il compris bien vite pourquoi la règle fut dérogée. Un inconnu était apparu dans la nuit. Ou avait été caché. Mais Kali lui en aurait parlé.

    Il interrogea donc l'Oracle d'un regard inquisiteur. Kali lui dit qu'elle lui expliquerait plus tard.
    Il répondit à Terra d'un signe de tête signifiant: "Oui j'ai pas vraiment le choix en même temps.."
    Orlo n'était plus vraiment satisfait mais plutôt pressé de les voir partir, afin de mettre tout ça au clair avec elle.

    Maïwen demandait ensuite l'aide de ses amis pour soutenir l'homme sans force, puis, il pu enfin prendre la parole.


    Eh bien pour commencer bonjour à tous. Comme Mia a du vous l'expliquer en arrivant ici, seuls les Sages peuvent habiter l'arbre père. Ainsi, nous sommes obligés de vous loger dans d'autres contrées. Il s'avère que nos marchands se rendent au village des Fuyants, qui comme vous sont arrivés par la failles.

    Vous devrez vous assurer qu'il ne leur arrive rien. Deux gardes vous accompagnerons pour garantir leur sécurité au retour. Sachez que les membres de notre peuple n'utilisent que rarement la magie, car c'est un don, et non une solution facile.


    L'Oracle s'avança, et elle aussi s'adressa aux aventuriers:

    Je vous confie également un garde et Kalek, mon page. S'ils viennent avec vous, c'est uniquement pour faire un rapport sur l'homme qui a traversé la faille hier soir. J'ai également ressentit, ce matin, un mouvement de la frontière des mondes. Faites attention, l'homme accompagné du père de Mia, n'est peut être pas seul.

    Le visage de Mia s'assombri à l'idée que Mati et Tao soient sans défense dans la petite maison de garde. Mais l'idée de rentrée accompagnée de son père était des plus agréables.

    Mia monta dans une barque, et tous les individus cités également. Suivis de près par nos héros préférés.

    (La suite à la Rivière Sorane)

    Contenu sponsorisé

    Re: Le range barques

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Mai - 2:59